La Terre est-elle à l’origine de la rouille retrouvée sur la Lune?

Découverte récemment dans les régions polaires de la Lune et sur sa face visible de la Terre, l’hématite, minéral qui contient de l’oxyde ferrique, a pu se former grâce à l’eau et à l’oxygène apportés depuis la Terre, indique une étude menée par des chercheurs américains.

Bien que la surface lunaire soit privée d'oxygène, des données recueillies par la sonde indienne Chandrayaan-1 ont révélé la présence d’hématite (Fe2O3), minéral ferrique qui se forme suite à une oxydation, rapporte le site Sci News.

La Lune (archive photo) - Sputnik France
La Terre et la Lune ensemble: une sonde chinoise envoie une photo rare

Les scientifiques ont été d’autant plus surpris par la découverte de traces de rouille sur notre satellite que les missions Apollo n'avaient pas relevé la présence de fer hautement oxydé. De plus, l'hydrogène contenu dans le vent solaire qui souffle sur la surface lunaire empêche l’oxydation du fer.

Quoi qu’il en soit, les images hyperspectrales envoyées par Chandrayaan-1 ont montré que la présence d’hématite était fortement corrélée avec la teneur en eau à des latitudes hautes. Le minéral a également été plus répandu sur la face de la Lune visible de la Terre. Ces deux éléments ont permis à des scientifiques de l’université d’Hawaï de formuler une première hypothèse.

«Notre hypothèse est que l'hématite lunaire s’est formée par l’oxydation du fer de la surface lunaire avec l'oxygène de la haute atmosphère terrestre qui a été continuellement soufflé vers la surface lunaire par le vent solaire lorsque la Lune se trouvait dans la magnétogaine de la Terre au cours des derniers milliards d'années», avance le Dr Shuai Li, chercheur à l'Institut de géophysique et de planétologie de l'université d'Hawaï.
Lune - Sputnik France
La Lune est plus jeune que nous ne le pensions, selon une étude

Ainsi, l’oxygène atmosphérique de la Terre pourrait être le principal oxydant pour produire de l’hématite. L'impact de l'eau et de la poussière interplanétaire peut également avoir joué un rôle important dans sa formation.

D’après le Dr Shuai Li, cette découverte approfondit nos connaissances sur les différentes régions de la Lune et fait la lumière sur le rôle de la Terre dans l’évolution de la surface lunaire.

Fil d’actu
0
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала