L’Iran annonce sa volonté d’envoyer des spationautes sur l’ISS en 2025

En 2025, l’Iran compte envoyer des spationautes sur l’ISS, a déclaré le président du Centre de recherche géospatiale, relate l’agence Mehr. Dans le cadre de ce projet, un premier spationaute sera envoyé sous peu en orbite terrestre basse, après l’envoi d’un troisième singe dans l’espace, précise le centre.

Le chef du Centre de recherche géospatiale du ministère iranien des Sciences Fathallah Amy a annoncé ce jeudi 3 septembre le lancement des préparatifs pour envoyer un spationaute en orbite terrestre basse, rapporte Mehr News Agency (MNA). Le responsable affirme que l’étape suivante sera d’envoyer des spationautes sur la Station spatiale internationale (ISS) sous quatre ans.

Un rabbin à Jérusalem (image d'illustration) - Sputnik France
Photo d’un soldat de Tsahal étranglant un Palestinien: «c’est ça la normalisation avec Israël», affirme l’Iran
Dix ans après la réussite de la première expérience iranienne avec l'envoi de créatures vivantes dans l'espace, M.Amy souligne que «l’Iran a la ferme détermination d'envoyer des spationautes sur l’ISS dans un délais de quatre ans». «Les spationautes iraniens seront entraîné en collaboration avec un pays ami», précise-t-il.

Les étapes du projet

Fathallah Amy a par ailleurs indiqué que le projet d’envoi d’un spationaute en orbite terrestre basse sera lancé incessamment. Cependant, le lancement du projet de voyage vers l’ISS dépend des financements, explique-t-il, ponctuant que dans «tous les cas, il sera réalisé à l’horizon 2025».

Des exercices iraniens de lancement de missiles sol-mer Saegheh (archive photo) - Sputnik France
L’Iran rassure ses voisins après l’annonce de la fabrication de deux nouveaux missiles
Dans le même sens, le responsable a informé que le Centre de recherche géospatiale avait terminé les derniers préparatifs pour l’envoi d’un troisième singe dans l’espace.

Il y a dix ans, trois sondes spatiales de l'Institut de recherche spatiale avaient réussi à transporter des organismes vivants, notamment des tortues, des vers, des souris et des échantillons de cellules. En 2012, des scientifiques iraniens ont envoyé une «sonde pionnière» qui a véhiculé le premier singe dans l'espace.

Un succès qui s'est répété en 2013. En effet, une autre sonde appelée Recherche avait réussi à acheminer un singe suivant une trajectoire orbitale à 120 kilomètres d'altitude. L’engin est revenu sur Terre après 15 minutes avec à son bord le singe en très bonne santé.

Fil d’actu
0
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала