Donald Tusk propose de nommer l’opposante biélorusse Svetlana Tikhanovskaïa au prix Nobel de la paix

Alors que le comité norvégien s’apprête à décerner le 9 octobre le Nobel de la paix, Donald Tusk avance ses candidats. L’ancien président du Conseil européen propose la nomination de Svetlana Tikhanovskaïa et de son mari Sergueï, afin de «rendre hommage à tous les Biélorusses participant à ce mouvement le plus pacifique depuis des années».

L'ancien président du Conseil européen, chef du Parti populaire européen, Donald Tusk a proposé de nommer les opposants biélorusses Sergueï et Svetlana Tikhanovskii au prix Nobel de la paix.

«Je pense que ce sera un signal fort si l'UE nomme Svetlana Tikhanovskaïa et son mari Sergueï, qui est toujours en prison, au prix Nobel de la paix afin de rendre hommage à tous les Biélorusses participant à ce mouvement le plus pacifique depuis des années», a écrit Donald Tusk sur son compte Twitter.

​Manifestations en Biélorussie

Svetlana Tikhanovskaïa - Sputnik France
L’opposition biélorusse prête à dialoguer avec les autorités russes
Une vague de manifestations s’est déclenchée en Biélorussie après la fin de la présidentielle du 9 août remportée par Alexandre Loukachenko. Selon la Commission électorale centrale, le Président en exercice a recueilli 80,1% des voix. Toutefois, l’opposition estime qu’il faut donner la victoire à la principale rivale de M.Loukachenko, Svetlana Tikhanovskaïa, qui compte 10,8% des voix.

Des actions de protestation presque quotidiennes contre la victoire M.Loukachenko réunissent quelques centaines de personnes les jours ouvrables et plusieurs milliers de personnes les jours non travaillés. Les premiers jours suivant l’élection, les forces de l’ordre ont utilisé des canons à eau, des grenades assourdissantes, du gaz lacrymogène et des balles en caoutchouc pour disperser la foule. Plus de 6.700 personnes ont été interpellées et plusieurs centaines ont été blessées dont plus de 130 policiers. Trois manifestants sont décédés.

Dimanche 30 août, des blindés avaient, pour la première fois, protégé la résidence du Président à Minsk pendant une manifestation non autorisée.

Fil d’actu
0
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала