Mutilations d’équidés: la queue d’une ânesse sectionnée dans l’Oise

© Sputnik . Alexey Danichev / Aller dans la banque de photosUn âne
Un âne - Sputnik France
La série de mutilations contre des équidés continue en France. Cette fois, c’est une ânesse qui a eu la queue coupée dimanche vers six heures à Margny-sur-Matz, dans l’Oise, relate le Parisien.

Une habitante de Margny-sur-Matz dans l’Oise a retrouvé dimanche 13 septembre son ânesse Jeanette mutilée, la queue tranchée, rapport le Parisien. L’acte a été filmé par une caméra de surveillance.

Dans une interview au Parisien, la femme raconte après avoir regardé la vidéo enregistrée par la caméra de surveillance que les agresseurs ont d’abord visé une jument avec laquelle l’ânesse partageait un pâturage. Mais elle ne s’est pas laissée faire, c’est pourquoi les agresseurs se sont reportés sur l’ânesse.

«Ma jument et mon ânesse sont dans une pâture à côté de l’entrepôt de mon père où des caméras sont installées. Tout a été filmé. Une première voiture est venue pour tenter de couper les fils électriques puis une seconde a défoncé la barrière et a pourchassé ma jument. C’était terrifiant à voir», détaille-t-elle.

Les ânes plus vulnérables

Cette une agression particulièrement barbare car la queue de l’âne est un prolongement de la colonne vertébrale. Chez les chevaux, la queue est un crin.

«C’est abject. Tout ça pour repartir avec un trophée! Heureusement, ils ont coupé bas et sa colonne vertébrale n’a pas été touchée», ajoute la propriétaire qui a porté plainte. Une enquête a été ouverte.

Vague d'agressions

un cheval (image d'illustration) - Sputnik France
Un cheval mutilé dans le Rhône, le malfrat mis en fuite par les propriétaires
La vague de mutilations de chevaux, parfois mortelle, s'intensifie depuis quelques semaines en France. Elle mobilise des dizaines d'enquêteurs qui n'excluent aucune piste et mettent en garde contre toute psychose collective.

Les animaux touchés sont principalement des équidés (chevaux, juments, poneys) de toute race et de tout âge. Leur valeur financière ne semble pas être un critère. Il s'agit aussi bien de chevaux de particuliers que d'éleveurs professionnels.

Fil d’actu
0
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала