Le vaccin russe anti-Covid-19 Vektor a prouvé «une sécurité totale» en terminant la phase 1 des tests

© Sputnik . Vitali Belooussov / Aller dans la banque de photosUn médecin prépare une seringue avec un vaccin (archive photo)
Un médecin prépare une seringue avec un vaccin (archive photo) - Sputnik Afrique
Selon le Service russe des droits des consommateurs et du bien-être humain Rospotrebnadzor, la phase 1 des essais cliniques du vaccin russe anti-Covid-19 Vektor a montré sa parfaite sécurité. Quant à son efficacité, elle sera testée sur 3.000 volontaires.

Le Centre national russe de recherche en virologie et biotechnologie Vektor a terminé avec succès les tests de phase 1. Selon Alexandre Ryzhikov, chef du département des infections zoonotiques et de la grippe au sein du Service russe des droits des consommateurs et du bien-être humain Rospotrebnadzor, la première phase des essais cliniques a montré la parfaite sécurité du médicament.

«La sécurité du vaccin est testée lors de la première phase des essais cliniques. Ces études sont déjà terminées et montrent la sécurité totale du vaccin que nous avons créé», annonce Alexandre Ryzhikov sur la chaîne Instagram de Rospotrebnadzor.

Évoquant déjà la phase 3 des essais, M.Ryzhikov informe qu’au moins 3.000 volontaires y participeront afin d’étudier l’efficacité du vaccin.

Durée d’action

Laboratoire - Sputnik Afrique
Un autre vaccin russe contre le Covid-19 entre dans sa 2e phase de tests
Le représentant de Rospotrebnadzor précise que la durée d’action du vaccin Vektor sera supérieure à six mois: «On peut dire calmement pour le moment que l'immunité formée par ce vaccin est suffisante pour au moins six mois».

Publication de documents annoncée

M.Ryzhikov ajoute que des documents présentant les résultats de la recherche sur le vaccin seront publiés dans les mois à venir.

«Nous préparons les résultats de la recherche pour la publication. Mais, bien sûr, nous voulons également protéger nos résultats contre les abus. Par conséquent, nous nous concentrons d'abord sur la préparation des brevets pour le vaccin. On pourra en savoir plus sur les premiers résultats dans les mois à venir, dans les publications scientifiques nationales et étrangères», poursuit-il sur Instagram.

Développement de vaccins en Russie

Le Centre national russe de recherche en virologie et biotechnologie Vektor avait lancé le 27 juillet les essais cliniques de son vaccin. Au moins 300 bénévoles âgés de 18 à 60 ans, dont 60 employés de Vektor, y ont pris part.

Parallèlement, un vaccin élaboré par le ministère russe de la Défense et le Centre de recherches en épidémiologie et microbiologie Gamaleïa a été enregistré le 11 août 2020 sous le nom de Spoutnik V. Les premiers lots seront réservés aux soignants, alors que la vaccination massive prévoit l’administration de la molécule à tous ceux qui le souhaiteront.

Fil d’actu
0
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала