Le deuxième vaccin russe contre le coronavirus sera enregistré avant le 15 octobre

© Sputnik . Rospotrebnadzor / Aller dans la banque de photosLe vaccin contre le Covid-19 développé par le Centre national de recherche en virologie et biotechnologie Vektor
Le vaccin contre le Covid-19 développé par le Centre national de recherche en virologie et biotechnologie Vektor  - Sputnik France
Le ministère de la Santé russe a procédé à l’enregistrement d’un deuxième vaccin contre le Covid-19, développé pour sa part par le Centre national de recherche en virologie et biotechnologie Vektor et qui sera achevé vers le 15 octobre, a annoncé le service de presse de Rospotrebnadzor.

Ce 22 septembre, le Service russe des droits des consommateurs et du bien-être humain (Rospotrebnadzor) a annoncé la date avant laquelle le deuxième vaccin russe contre le coronavirus, celui du centre Vektor baptisé EpiVacCorona, devra être enregistré.

«Le ministère de la Santé de la Fédération de Russie a commencé, conformément au décret du gouvernement de la Fédération de Russie du 03.04.2020 № 441, à la procédure de l’enregistrement du vaccin EpiVacCorona. Il est prévu d’achever la procédure de l’enregistrement du vaccin EpiVacCorona avant le 15 octobre 2020.»

Deuxième vaccin russe

Le 27 juillet, le Centre national russe de recherche en virologie et biotechnologie Vektor a lancé les essais cliniques de l’EpiVacCorona. Au moins 300 bénévoles âgés de 18 à 60 ans, dont 60 employés de Vektor, y ont participé.

Un laboratoire (image d'illustration) - Sputnik France
Ce pays présente un test capable de reconnaître la séquence génomique du coronavirus
Comme l’a annoncé le 17 septembre Rospotrebnadzor, la phase 1 des essais cliniques a prouvé la parfaite sécurité du vaccin. Quant à son efficacité, elle sera testée sur 3.000 volontaires.

Spoutnik V

Le vaccin du centre Vektor a été élaboré en parallèle du Spoutnik V, conçu pour sa part par le ministère russe de la Défense et le Centre de recherches en épidémiologie et microbiologie Gamaleïa.

La molécule a été enregistrée le 11 août. Lors des essais cliniques, tous les volontaires ont présenté des concentrations élevées d’anticorps et personne n'a développé de complications graves, ont souligné les médecins. Les premiers lots du Spoutnik V seront réservés aux soignants, puis pourront se faire vacciner ceux qui le souhaitent.

Fil d’actu
0
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала