Votre inscription a été enregistrée avec succès!
Merci de cliquer sur le lien envoyé par courriel sur

L’interpellation d’une commerçante refusant de porter un masque au marché fait polémique - vidéo

S'abonner
Une commerçante de l’Ariège, qui refusait de porter un masque au marché, a été placée en garde à vue après une interpellation mouvementée dont les images ont suscité une polémique.

Un incident a éclaté le 12 septembre sur le marché de Saint-Girons, en Ariège, après qu’une commerçante a refusé de porter un masque de protection, rapporte La Dépêche du Midi.

La récalcitrante a fini par être arrêtée et placée en garde à vue pour «rébellion» et «refus de décliner son identité». Les vidéos filmées par des témoins montrent la femme expliquer au maire de la commune ainsi qu’au sous-préfet que le décret d’obligation de port du masque ne «vaut rien» car «la loi dit qu’on ne peut pas dissimuler notre visage».

Un fusil - Sputnik France
Expulsé d'un сasino pour non-port du masque, il ouvre le feu
Après cet échange, des gendarmes interpellent la femme, non sans difficulté en raison de son agitation. Les images de l’incident ont suscité une polémique sur les réseaux sociaux.

Une expertise psychiatrique ordonnée

De son côté, le procureur de la République de Foix a affirmé que l’intéressée avait été «à de nombreuses reprises» invitée à mettre un masque. Il a également justifié l’interpellation de la commerçante «par son état d’énervement», indique le quotidien régional.

À l’issue de sa garde à vue, une expertise psychiatrique a été ordonnée par le Parquet «afin de mesurer la responsabilité pénale de la mise en cause», conclut La Dépêche du Midi.

Fil d’actu
0
Les plus récents d'abordLes plus anciens d'abord
loader
EN DIRECT
Заголовок открываемого материала
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала