Un bombardier US de 39-45 refait surface en Islande - images

© AP Photo / Sue OgrockiBoeing B-17 de la Seconde guerre mondiale (archives)
Boeing B-17 de la Seconde guerre mondiale (archives) - Sputnik France
Les débris d’un bombardier B-17 Flying Fortress de l’US Air Force, qui s’était écrasé en 1944 et étaient recelés depuis lors par un glacier islandais, viennent d’être découverts... grâce au réchauffement climatique.

Non loin du (tristement) célèbre volcan Eyjafjallajokull situé dans le sud de l’Islande, les débris d’un B-17 Flying Fortress écrasé en 1944 ont été découverts, ont annoncé les autorités locales.

Un moteur d'un avion - Sputnik France
L'épave d'un chasseur lourd surgit des sables sur une plage britannique 76 ans après son crash - photo
Le 16 septembre 1944, le bombardier de l’US Air Force s’est écrasé sur un glacier en raison de conditions météo défavorables. Pourtant, les dix membres de l’équipage ont survécu au crash, l’impact ayant été amorti par la neige.

Depuis lors, deux expéditions ont tenté de retrouver l’avion, mais sans succès. Au fil du temps, le glacier a fini par engloutir l’appareil, en masquant la vue. Cependant, avec le réchauffement climatique, les glaces ont progressivement relâché l’épave.

Les autorités régionales envisagent de laisser les débris du B-17 sur les lieux en tant que «curiosité touristique» qui permet «un regard passionnant sur le passé».

Fil d’actu
0
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала