Moscou invite Washington à sauver les Américains au lieu de lutter contre le vaccin russe

Répondant aux critiques à l’égard du Président russe émises sur Twitter par la porte-parole du Département d’État américain, l’ambassade de Russie aux États-Unis conseille au pays de s’occuper plutôt de la santé des Américains.

L’ambassade de Russie aux États-Unis appelle les diplomates américains à arrêter les critiques contre le vaccin russe et à se concentrer sur la santé des Américains.

«N’essayez pas de relativiser la proposition constructive du Président Poutine visant à convoquer une conférence en ligne de pays intéressés par la coopération en matière de création de vaccins contre le Covid. Sauvez les vies des Américains. Luttez contre le Covid-19 et non contre les vaccins russes», a tweeté l’ambassade.

​La diplomate critique Poutine

La porte-parole du Département d’État américain Morgan Ortagus avait critiqué sur les réseaux sociaux la déclaration de Vladimir Poutine faite lors de l’Assemblée générale de l’Onu. Le Président affirmait que le vaccin russe était sûr et efficace. Pour sa part, Mme Ortagus a déclaré que des experts indépendants avaient mis en doute la validité des données publiées par la Russie sur les essais de phases I et II du Spoutnik V.

Logo de l'OMS - Sputnik France
L'OMS souhaite élargir sa collaboration avec la Russie sur le vaccin anti-Covid
​Lors de son discours devant l’Onu, le Président russe a également souligné que la Russie était ouverte et disposée à un partenariat dans la lutte contre le nouveau coronavirus. Elle propose donc de tenir une conférence en ligne avec la participation d’États intéressés à une coopération dans la création de vaccins anti-Covid. M.Poutine a aussi proposé d’offrir le vaccin aux collaborateurs de l’Organisation des Nation unies.

«Une concurrence pas tout à fait loyale» 

Parlant de ceux qui expriment des doutes au sujet de la fiabilité du vaccin Spoutnik V, l'ambassadeur de Russie en Autriche a pour sa part estimé le 23 septembre que c’était un exemple «d’une concurrence pas tout à fait loyale».

«Malheureusement, nous constatons de plus en plus souvent ces derniers temps que certains pays satisfont leurs intérêts politiques et économiques par tous les moyens possibles. Il s’agit tout d'abord de leur désir de porter préjudice à la réputation d'un concurrent», a-t-il fait remarquer.

 

Fil d’actu
0
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала