Conséquences de l'attaque à l'arme blanche à Paris ce 25 septembre - Sputnik France

Attaque à l'arme blanche près des anciens locaux de Charlie Hebdo: deux blessés, le suspect principal arrêté

Une attaque à l'arme blanche a fait deux blessés vendredi à Paris près des anciens locaux de l'hebdomadaire satirique Charlie Hebdo. Deux suspects ont été interpellés par la police. Le parquet antiterroriste a été saisi.

Une attaque à l'arme blanche s'est produite ce 25 septembre dans le secteur du boulevard Richard Lenoir qui abritait les locaux du journal Charlie Hebdo lors des attentats de janvier 2015.

Suite à l'attaque, deux personnes, collaboratrices du magazine de France 2 Cash Investigation, ont été blessées, mais leurs jours ne sont pas en danger. Deux suspects, dont «l’auteur principal», ont été arrêtés et placés en garde à vue pour «tentative d'assassinat en relation avec une entreprise terroriste, association de malfaiteurs terroriste criminelle» et le parquet antiterroriste a été saisi. Dans la soirée, cinq autres gardes à vue ont été rapportées par une source de l'AFP.

Moments forts
Les plus récents d'abordLes plus anciens d'abord
20:31 25.09.2020

L'attaque au hachoir à Paris constitue «manifestement un acte de terrorisme islamiste», a déclaré Gérald Darmanin sur France 2.

«C'est la rue où il y avait Charlie Hebdo, c'est le mode opératoire des terroristes islamistes, bien évidemment, cela fait peu de doute, c'est une nouvelle attaque sanglante contre notre pays», a ajouté le ministre de l'Intérieur, cité par l’AFP.

Et de déclarer qu’il avait demandé au préfet de police de Paris, Didier Lallement, pourquoi la menace avait été «sous-évaluée» près des anciens locaux de Charlie Hebdo.

«J'ai demandé au préfet de police de me dire pourquoi nous avons sous-évalué la menace dans cette rue, la rue (Nicolas) Appert», située dans le 9e arrondissement de Paris, a indiqué le ministre.

«Il y a eu un attentat, quand il y a eu un attentat, c'est que manifestement on aurait pu faire mieux», a-t-il ajouté.

19:08 25.09.2020
19:05 25.09.2020

Dans son communiqué, le procureur de la République a annoncé l’ouverture d’une enquête pour «violation du secret de l'enquête». En cause: la diffusion de photographies en lien avec l'enquête liée à l'attaque survenue ce vendredi à Paris.

18:52 25.09.2020
18:29 25.09.2020
18:18 25.09.2020

Selon ce même média, il s'agit d'un homme de 18 ans né à Islamabad, au Pakistan. Il est en France en situation régulière. 

18:11 25.09.2020
17:51 25.09.2020
17:18 25.09.2020

Selon les informations de BFM TV, l’homme qui a été présenté comme «l’auteur principal» des faits les a reconnus.

Son origine pakistanaise est de nouveau mentionnée, toutefois, précise la chaîne, ces informations ne peuvent pas être vérifiées pour le moment, l’homme n’ayant pas sur lui ses papiers d'identité.

Toutefois, une source de France Télévisions souligne pour sa part que le suspect n'a pas encore été entendu durant sa garde à vue, ce qui empêche de confirmer qu’il a reconnu les faits. 

 

Prise en charge des personnes blessées dans l'attaque à l'arme blanche survenue à Paris ce 25 septembre - Sputnik France
Ce que l’on sait des suspects interpellés suite à l’attaque à l’arme blanche à Paris
16:27 25.09.2020
14:53 25.09.2020

Selon le Figaro, un des suspects l'aurait perdu au moment de prendre la fuite en direction du métro.

14:31 25.09.2020
14:10 25.09.2020
13:51 25.09.2020
13:41 25.09.2020
13:26 25.09.2020
13:15 25.09.2020
13:06 25.09.2020
12:58 25.09.2020

Il a été interpellé à proximité de la place de la Bastille à Paris.

12:55 25.09.2020
12:53 25.09.2020
12:52 25.09.2020
12:51 25.09.2020

Deux personnes se trouvaient en «urgence absolue», a précisé la préfecture de police de Paris, ajoutant que les deux auteurs présumés de l'agression étaient «en fuite».

Fil d’actu
0
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала