Votre inscription a été enregistrée avec succès!
Merci de cliquer sur le lien envoyé par courriel sur

Un rat aux super pouvoirs primé au Royaume-Uni

S'abonner
Après avoir détecté 39 mines et 28 munitions non explosées au cours de sa carrière, le rat Magowa de Gambie a été primé au Royaume Uni. L’organisme de bienfaisance vétérinaire britannique PDSA lui a remis une médaille d'or pour «son dévouement» dans le travail de déminage au Cambodge.

Un rat de Gambie nommé Magova est devenu le premier de son espèce à remporter le prix de l’organisation caritative britannique PDSA (People’s Dispensary for Sick Animals). L’animal a été primé pour «dévotion vitale au devoir dans la localisation et le déminage des mines terrestres mortelles au Cambodge», selon l’association caritative.

Un petit pin (Image d'illustration) - Sputnik France
L'opération de déminage d’une pomme de pin en Bretagne (image)

Le rongeur âgé de sept ans a été formé par l'organisation de bienfaisance belge Apopo basée en Tanzanie qui apprend à des animaux à détecter des mines et la tuberculose depuis les années 1990. Ils sont certifiés après un an de formation.

Pesant 1,2 kilos, Magawa est plus lourd que plusieurs autres rongeurs formés mais reste suffisamment petit et léger pour ne pas déclencher les mines lorsqu’il marche dessus. Au cours de sa carrière, il a aidé à nettoyer plus de 141.000 mètres carrés de terrain, trouvant «38 mines terrestres et 28 munitions non explosées» au Cambodge.

Au total, 30 animaux ont reçu le prix de PDSA.

Mécanisme de détection des mines

Les rats étant entraînés à détecter un composé chimique contenu dans les explosifs, ils sont capables de trouver les mines plus rapidement. Une fois qu'ils trouvent un explosif, ils grattent le dessus pour alerter leurs homologues humains.
Magawa est capable de fouiller un champ de la taille d'un court de tennis en 20 minutes. Selon Apopo, une telle opération prendrait entre un et quatre jours pour un homme avec un détecteur en métal.

«Le travail de Magawa sauve et change la vie des hommes, des femmes et des enfants qui sont touchés par ces mines», souligne auprès l'agence d'information Press Association Jan McLoughlin, directrice générale de PDSA.
Fil d’actu
0
Les plus récents d'abordLes plus anciens d'abord
loader
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала