Votre inscription a été enregistrée avec succès!
Merci de cliquer sur le lien envoyé par courriel sur

«Bon courage dans ce merdier»: Nicolas Bedos tente de calmer le jeu après ses propos polémiques sur le Covid-19

© AP Photo / Petros GiannakourisNicolas Bedos
Nicolas Bedos  - Sputnik France
S'abonner
Nicolas Bedos a tenté de clore la polémique dont il fait l’objet, à travers un nouveau message posté sur les réseaux sociaux. L’acteur et humoriste avait appelé plus tôt à contredire «les lâches directives gouvernementales» concernant la lutte contre le Covid-19.

Nicolas Bedos a voulu clore les débats dans un message Instagram, après la controverse qu’il avait déclenchée à propos des mesures sanitaires, en cette période de pandémie.

Mains d'une personne âgée - Sputnik France
«Le confinement a tué mon père», déclare Elie Semoun en colère

Sur les réseaux sociaux, l’acteur avait notamment conseillé d’ignorer les décisions prises pour lutter contre la propagation de l’épidémie, dont le port du masque. Il a donc essayé de prendre du recul dans un second message, invitant les Français à se faire eux-mêmes leur opinion sur le sujet.

«Allez, stop, on se remet au boulot. Et on décroche un peu des réseaux sociaux. Aimez-vous. Faites-vous votre opinion. Écoutez vos proches. Écoutez-vous, c'est pas trop tôt. Bon courage dans ce merdier, à bientôt», a-t-il écrit sur Instagram.
Voir cette publication sur Instagram

Une publication partagée par Nicolas Bedos (@nicolasbedosofficiel) le

Diverses réactions

De nombreuses personnalités avaient déjà réagi aux propos de l’humoriste qui avait notamment écrit: «Arrêtez tout. Tout. Les masques. Les confinements […] Vivez à fond, tombez malades, allez aux restaurants, engueulez les flicaillons, contredisez vos patrons et les lâches directives gouvernementales».

L’animateur de LCI Laurent Brunet avait ainsi dénoncé sur Twitter le «funeste propos» d’un «gamin oisif» visant à choquer.

Un autre animateur, Christophe Dechavanne, a lui parlé d’une position «pas tout à fait raisonnable et encore moins empathique», sur Instagram, conseillant à Nicolas Bedos de ne pas jouer avec ce feu-là.

Voir cette publication sur Instagram

Une publication partagée par Christophe Dechavanne (@cdechavanne_) le

L’affaire était remontée jusqu’en haut lieu, puisque Olivier Véran avait lui-même pris le temps de répondre à Nicolas Bedos au Sénat. Le ministre de la Santé avait alors dénoncé des propos «à l'emporte-pièce».

Fil d’actu
0
Les plus récents d'abordLes plus anciens d'abord
loader
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала