Votre inscription a été enregistrée avec succès!
Merci de cliquer sur le lien envoyé par courriel sur

Opérations militaires dans le Haut-Karabakh

S'abonner
Le conflit militaire dans le Haut-Karabakh se poursuit. Le ministère arménien de la Défense affirme que les forces armées azerbaïdjanaises ont lancé une offensive d’envergure. On rapporte des combats acharnés dans la région.

Découvrez dans ce diaporama réalisé par Sputnik des photos des destructions que les opérations militaires en cours ont déjà causées dans le Haut-Karabakh et les régions limitrophes.

© Sputnik . Aram Nersesyan / Aller dans la banque de photosLe pilonnage de localités du Haut-Karabakh s’est poursuivi durant la journée du 28 septembre. Selon le bilan communiqué par les services du médiateur du Haut-Karabakh, quatre civils, dont deux enfants, ont été tués. Plus de 30 autres ont été blessés.
Sur la photo: la ville de Martouni bombardée, Haut-Karabakh.
Opérations militaires dans le Haut-Karabakh

 - Sputnik France
1/10
Le pilonnage de localités du Haut-Karabakh s’est poursuivi durant la journée du 28 septembre. Selon le bilan communiqué par les services du médiateur du Haut-Karabakh, quatre civils, dont deux enfants, ont été tués. Plus de 30 autres ont été blessés.
Sur la photo: la ville de Martouni bombardée, Haut-Karabakh.
© Sputnik . Asatur Yesayants / Aller dans la banque de photosLe ministère de la Défense de la République auto-proclamée du Haut-Karabakh fait état de 84 soldats tués au combat en deux jours.
Sur la photo: habitant de Martouni dans ce qu’il reste de sa maison bombardée, Haut-Karabakh.
Opérations militaires dans le Haut-Karabakh

 - Sputnik France
2/10
Le ministère de la Défense de la République auto-proclamée du Haut-Karabakh fait état de 84 soldats tués au combat en deux jours.
Sur la photo: habitant de Martouni dans ce qu’il reste de sa maison bombardée, Haut-Karabakh.
© REUTERS / Foreign Ministry of ArmeniaL’Azerbaïdjan annonce que neuf personnes ont été tuées et 32 autres blessées dans des tirs d’artillerie menés par les forces armées de l’Arménie depuis la reprise des opérations militaires.
Sur la photo: maison de la ville de Martouni détruite dans les bombardements, Haut-Karabakh.
Opérations militaires dans le Haut-Karabakh

 - Sputnik France
3/10
L’Azerbaïdjan annonce que neuf personnes ont été tuées et 32 autres blessées dans des tirs d’artillerie menés par les forces armées de l’Arménie depuis la reprise des opérations militaires.
Sur la photo: maison de la ville de Martouni détruite dans les bombardements, Haut-Karabakh.
© REUTERS / Aziz KarimovLe ministère azerbaïdjanais de la Défense accuse l’Arménie d’avoir pilonné la ville azerbaïdjanaise de Terter. Il rapporte que deux chars des forces armées de l’Arménie ont été détruits durant des opérations de défense.
Sur la photo: une rue de la ville de Terter bombardée, Azerbaïdjan.
Opérations militaires dans le Haut-Karabakh

 - Sputnik France
4/10
Le ministère azerbaïdjanais de la Défense accuse l’Arménie d’avoir pilonné la ville azerbaïdjanaise de Terter. Il rapporte que deux chars des forces armées de l’Arménie ont été détruits durant des opérations de défense.
Sur la photo: une rue de la ville de Terter bombardée, Azerbaïdjan.
© REUTERS / Foreign Ministry of ArmeniaLe lundi 28 septembre, le Premier ministre arménien Nikol Pachinian a convoqué en urgence le Conseil de Sécurité de la République. La possibilité d’une « réponse militaire proportionnée à donner à l’ennemi » y a été discutée.
Sur la photo: habitant de la ville de Martouni bombardée par les forces armées azerbaïdjanaises, Haut-Karabakh.
Opérations militaires dans le Haut-Karabakh

 - Sputnik France
5/10
Le lundi 28 septembre, le Premier ministre arménien Nikol Pachinian a convoqué en urgence le Conseil de Sécurité de la République. La possibilité d’une « réponse militaire proportionnée à donner à l’ennemi » y a été discutée.
Sur la photo: habitant de la ville de Martouni bombardée par les forces armées azerbaïdjanaises, Haut-Karabakh.
© Sputnik . Asatur Yesayants / Aller dans la banque de photosLe Président turc Recep Tayyip Erdogan s’est exprimé au sujet de la situation qui s’est nouée dans la région du Haut-Karabakh. Il a affirmé que « le temps était venu de mettre fin à la crise » qui a commencé « au moment de l’occupation arménienne » du Haut-Karabakh.
Sur le photo: une rue de la ville de Martouni bombardée, Haut-Karabakh.
Opérations militaires dans le Haut-Karabakh

 - Sputnik France
6/10
Le Président turc Recep Tayyip Erdogan s’est exprimé au sujet de la situation qui s’est nouée dans la région du Haut-Karabakh. Il a affirmé que « le temps était venu de mettre fin à la crise » qui a commencé « au moment de l’occupation arménienne » du Haut-Karabakh.
Sur le photo: une rue de la ville de Martouni bombardée, Haut-Karabakh.
© Sputnik . Aram Nersesyan / Aller dans la banque de photosDe nombreux dirigeants se sont prononcés pour une cessation rapide des opérations militaires et le règlement pacifique par la voie diplomatique des différends qui opposent l’Arménie et l’Azerbaïdjan. Le Secrétaire général de l’ONU Antonio Guterres a appelé l’Arménie et l’Azerbaïdjan à mettre un terme à leurs opérations militaires sans délai ni conditions.
Sur la photo: la cour d’une maison de la ville de Martouni bombardée, Haut-Karabakh.
Opérations militaires dans le Haut-Karabakh

 - Sputnik France
7/10
De nombreux dirigeants se sont prononcés pour une cessation rapide des opérations militaires et le règlement pacifique par la voie diplomatique des différends qui opposent l’Arménie et l’Azerbaïdjan. Le Secrétaire général de l’ONU Antonio Guterres a appelé l’Arménie et l’Azerbaïdjan à mettre un terme à leurs opérations militaires sans délai ni conditions.
Sur la photo: la cour d’une maison de la ville de Martouni bombardée, Haut-Karabakh.
© REUTERS / Aziz KarimovL’Assemblée Parlementaire du Conseil de l’Europe a appelé l’Arménie et l’Azerbaïdjan à cesser leurs opérations militaires et à se rasseoir à la table des négociations dans le format du groupe de Minsk de l’OSCE. Le Secrétaire général de l’OTSC Stanislas Zas a fait de même.
Sur la photo: la cour d’une maison de Terter bombardée, Azerbaïdjan.
Opérations militaires dans le Haut-Karabakh

 - Sputnik France
8/10
L’Assemblée Parlementaire du Conseil de l’Europe a appelé l’Arménie et l’Azerbaïdjan à cesser leurs opérations militaires et à se rasseoir à la table des négociations dans le format du groupe de Minsk de l’OSCE. Le Secrétaire général de l’OTSC Stanislas Zas a fait de même.
Sur la photo: la cour d’une maison de Terter bombardée, Azerbaïdjan.
© Sputnik . Asatur Yesayants / Aller dans la banque de photosLe conflit dont le Haut-Karabakh est l’enjeu est ancien et n’a pas trouvé son règlement. Des combats ont eu lieu dans cette région entre 1991 et 1994. Elle est contrôlée par les autorités de la République auto-proclamée du Haut-Karabakh, qui bénéficie du soutien d’Erevan.
Sur la photo: une rue de la ville de Martouni bombardée, Haut-Karabakh.
Opérations militaires dans le Haut-Karabakh

 - Sputnik France
9/10
Le conflit dont le Haut-Karabakh est l’enjeu est ancien et n’a pas trouvé son règlement. Des combats ont eu lieu dans cette région entre 1991 et 1994. Elle est contrôlée par les autorités de la République auto-proclamée du Haut-Karabakh, qui bénéficie du soutien d’Erevan.
Sur la photo: une rue de la ville de Martouni bombardée, Haut-Karabakh.
© REUTERS / Aziz KarimovDans la matinée du 27 septembre a été rapportée la reprise des opérations militaires entre l’Arménie et l’Azerbaïdjan dans la région du Haut-Karabakh. Erevan a fait état du «début de l’offensive» des armées azerbaïdjanaises. Bakou a ensuite dénoncé une «provocation militaire» de l’Arménie.
Sur la photo: un habitant de la ville de Terter bombardée, Azerbaïdjan.
Opérations militaires dans le Haut-Karabakh

 - Sputnik France
10/10
Dans la matinée du 27 septembre a été rapportée la reprise des opérations militaires entre l’Arménie et l’Azerbaïdjan dans la région du Haut-Karabakh. Erevan a fait état du «début de l’offensive» des armées azerbaïdjanaises. Bakou a ensuite dénoncé une «provocation militaire» de l’Arménie.
Sur la photo: un habitant de la ville de Terter bombardée, Azerbaïdjan.
Fil d’actu
0
Les plus récents d'abordLes plus anciens d'abord
loader
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала