L’Arménie compte utiliser des armes à longue portée en réaction aux tirs azerbaïdjanais

© Sputnik . Ministère arménien de la Défense / Aller dans la banque de photosUn lance-roquettes multiple TOS-1A Solntsepek azerbaïdjanais au Haut-Karabakh
Un lance-roquettes multiple TOS-1A Solntsepek azerbaïdjanais au Haut-Karabakh - Sputnik France
Les forces armées arméniennes envisagent d’utiliser des armes à longue portée au Haut-Karabakh après que l’armée azerbaïdjanaise y a utilisé des lance-missiles multiples, a annoncé le ministère arménien de la Défense.

L’escalade du conflit au Haut-Karabakh pousse l’armée arménienne à utiliser des armes à longue portée, a déclaré mardi 29 septembre la porte-parole du ministère arménien de la Défense, Chouchan Stepanian.

«Le ministère de la Défense prévient que l’armée arménienne est obligée d’avoir recours aux armes et matériels à longue portée pour éliminer les effectifs, biens et matériels sur une grande surface», a indiqué Mme Stepanian sur Twitter.

Le Haut-Karabagh - Sputnik France
Erevan explicite de quoi dépend la reconnaissance du Haut-Karabakh
Selon la porte-parole, cette décision est prise en réaction à l’emploi d’artillerie de gros calibre et de lance-roquettes multiples TOS-1 et Smertch.

«Cela change la logique et l’envergure des hostilités, les portant à un niveau plus élevé», a noté Mme Stepanian.

Escalade du conflit au Haut-Karabakh

Le 27 septembre, le ministère azerbaïdjanais de la Défense a déclaré que l’armée arménienne avait ouvert le feu à la ligne de contact au Haut-Karabakh. Selon le ministère, il y a des morts parmi les militaires et les civils. Le ministère arménien de la Défense a pour sa part affirmé que le Haut-Karabakh avait été la cible de frappes «aériennes et balistiques». Erevan a déclaré que Bakou avait lancé une offensive dans la région.

Conflit dans le Haut-Karabagh - Sputnik France
Erevan promet d’employer des Iskander si Ankara recourt à des F-16 dans le Haut-Karabakh
Selon la République autoproclamée du Haut-Karabakh, sa capitale Stepanakert et d’autres localités ont été prises pour cible. Les autorités de la République ont appelé les habitants à trouver un refuge avant de proclamer la loi martiale et la mobilisation.

Erevan et Bakou ont aussi proclamé la loi martiale et lancé la mobilisation, qui touchent l’ensemble de l’Arménie et certaines villes et régions en Azerbaïdjan. Plusieurs pays dont la France et la Russie ont appelé les parties en conflit à la retenue. La Turquie a déclaré qu’elle accorderait toute l’aide requise à l’Azerbaïdjan sur fond d’escalade de la situation au Haut-Karabakh.

Fil d’actu
0
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала