Près de 5.000 animaux retrouvés morts dans un entrepôt chinois

Cinq mille animaux domestiques, dont des lapins, des chats et des chiens, ont été retrouvés morts dans un entrepôt en Chine. Destinés à des acheteurs, ils ont été laissés sans eau ni nourriture pendant une semaine.

Au moins 5.000 cadavres d’animaux de compagnie ont été retrouvés dans une installation logistique à Dongxing, en Chine centrale. Ils étaient disposés dans des boîtes d'expédition en carton ou en métal dans la ville de Luohe, dans la province du Henan, relate CBS News.

Lapins, chats, chiens et cochons d’Inde étaient restés sans eau ni nourriture pendant environ une semaine. Leur décès est très probablement le résultat d'une mauvaise communication dans la chaîne logistique. 

​Seuls quelques centaines d'animaux ont pu être sauvés. Les autorités ont ouvert une enquête.

«Comme un enfer»

L’entrepôt était encombré de boîtes express contenant des milliers d'animaux déjà morts, et l'endroit sentait les corps en décomposition, raconte à CBS News la fondatrice du groupe de sauvetage des animaux Utopia. Elle n’a pas souhaité donner son vrai nom, préférant que l'attention soit concentrée sur les animaux.

«C'était comme un enfer», déplore-t-elle. «Il est évident qu'ils sont morts d'étouffement, de déshydratation et de famine.»

Une mauvaise gestion?

Un bouledogue - Sputnik France
Abandonnés pendant un mois, le chien finit par manger le chat, la propriétaire condamnée
La législation chinoise interdit l'expédition d'animaux vivants dans des emballages normaux. La responsable suppose que les bêtes ont été achetées en ligne comme animaux de compagnie, mais abandonnées dans l’entrepôt, l’entreprise de logistique impliquée ayant peut-être refusé de signer les papiers.

Une mauvaise communication au sein de la l’établissement et l'incohérence de la mise en œuvre de réglementations ont directement conduit à la tragédie, selon elle.

La militante et ses 20 collègues bénévoles ont réussi à sauver 200 lapins et 50 chiens et chats. Beaucoup ont été adoptés sur place et les animaux gravement malades ont été envoyés dans des cliniques vétérinaires. Les autorités locales ont organisé la collecte, la désinfection et l'enterrement des milliers d'animaux morts.

Fil d’actu
0
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала