L’Armée tunisienne perd un F-5 Tigre près de la frontière avec la Libye, le pilote est décédé

CC BY-SA 2.0 / Citizen59 / Vue Aérienne de la banlieue nord de Tunis
Vue Aérienne de la banlieue nord de Tunis - Sputnik France
Alors qu’il accomplissait «une mission opérationnelle» dans la région désertique de Remada, dans le sud-est de la Tunisie près de la frontière avec la Libye, un F-5 Tigre de l’Armée de l’air tunisienne s’est crashé, entraînant la mort du pilote, informe le ministère de la Défense sur son site. Une enquête est ouverte.

Dans un communiqué publié sur son site, le ministère tunisien de la Défense annonce le crash d’un avion de combat et la mort de son pilote.

«Un avion militaire de type F-5 Tigre appartenant à l’Armée de l’air tunisienne s’est crashé dans la région de Remada [dans le sud-est du pays, près de la frontière avec la Libye, ndlr] alors qu’il accomplissait une mission opérationnelle», indique le communiqué en soulignant que «le crash de l’avion avait entraîné la mort du pilote».

Le ministère de la Défense informe avoir «mis en place une commission d’enquête technique chargée de faire toute la lumière sur les causes de ce crash».

«La justice militaire a été également chargée de mener une enquête dans le même cadre», conclut la note du ministère.

Fil d’actu
0
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала