Greta Thunberg appelle à voter Biden pour des raisons climatiques

© AP Photo / Virginia MayoGreta Thunberg
Greta Thunberg - Sputnik France
À moins d’un mois de la présidentielle américaine, Greta Thunberg a appelé dans un tweet du 10 octobre à voter pour le candidat démocrate Joe Biden. Bien que l’activiste, qui ne possède d’ailleurs pas de passeport américain, «ne s’engage jamais dans la politique partisane», la prochaine élection aux États-Unis est, pour elle, «au-delà de tout».

Greta Thunberg, activiste écologiste de 17 ans, a appelé le 10 octobre ses abonnés américains sur Twitter à donner leur voix à Joe Biden, le candidat démocrate, et à demander à «tout le monde» de faire de même.

«Je ne m'engage jamais dans la politique partisane. Mais les élections américaines à venir sont au-delà de tout cela. D'un point de vue climatique, c'est très loin d'être suffisant et beaucoup d'entre vous ont bien sûr soutenu d'autres candidats. Mais, je veux dire… vous savez…zut! Organisez-vous et demandez à tout le monde de voter Biden», a-t-elle tweeté.

L’activiste a également retweeté une publication du magazine Scientific American qui dit: «Au lieu de penser voter le parti Démocrate ou celui Républicain lors des élections à venir, pensez à voter pour protéger la science et pas la détruire».

Pour rappel, la Suédoise ne dispose de la citoyenneté américaine, elle ne pourra donc pas voter lors de l’élection aux États-Unis.

Accord de Paris dans la bataille présidentielle outre-Atlantique

Réputé climatosceptique, Donald Trump a sorti les États-Unis de l’Accord de Paris, le premier accord universel sur le climat et le réchauffement climatique négocié en décembre 2015 lors de la Conférence de Paris sur le climat (COP21) de la Convention-cadre des Nations unies sur le changement climatique.

Le premier débat présidentiel Trump-Biden diffusé à la télévision dans un bar à New York - Sputnik France
Le deuxième débat entre Trump et Biden n'aura pas lieu
En revanche, son opposant Joe Biden se présente comme un fervent partisan de la lutte contre le réchauffement climatique. Selon le programme du candidat démocrate, une fois élu, il rejoindra de nouveau l’accord, et même, «ira beaucoup plus loin que cela». Ainsi, il promet également d’intégrer la problématique du changement climatique dans les stratégies américaines de politique étrangère et de sécurité nationale.

L’élection présidentielle aux États-Unis aura lieu le 3 novembre.

Fil d’actu
0
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала