Des militaires US et européens vont s'exercer à balles réelles dans le ciel de Franche-Comté

Alors que des exercices militaires se déroulent encore au-dessus de Limoges et d’autres villes de Nouvelle-Aquitaine, des hélicoptères de combat vont également sillonner le ciel nord franc-comtois. Selon France Bleu, l'exercice s'achèvera par un raid aérien d'artillerie avec tirs réels.

Un exercice de combat aérien Royal Black Hawk débute ce 12 octobre entre le Territoire de Belfort et le Doubs. Il s'agit de l'exercice annuel de combat aérien organisé par le 1er Régiment d'artillerie de Bourgogne.

Comme le rapporte France Bleu, l’exercice impliquera une dizaine d'hélicoptères de combat et plus de 400 militaires européens et américains issus de France, d'Allemagne, de Belgique, des États-Unis et du Royaume-Uni, et va durer pendant 10 jours.

​Six hélicoptères américains, deux Caïman et deux Tigre du 1er Régiment d'hélicoptères de combat (1er RHC) y prendront part.

Comme le précise le quotidien régional, l'exercice s'achèvera par un raid aérien d'artillerie avec tirs réels entre Belfort et le camp de Valdahon à l'est de Besançon.

D’autres zones de la France concernées

Un exercice mené par l'armée de Terre a lieu aussi au-dessus des villes de Nouvelle-Aquitaine. Contactée par la radio, la préfecture de Limoges a précisé à France Bleu que ces vols pourraient être entendus de jour comme de nuit, parfois à basse altitude.

Début octobre, des entrainements similaires se sont déroulés dans le ciel de Brive (Corrèze), et d’autres zones de la région seront concernées, et ce jusqu’au 16 octobre.

Fil d’actu
0
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала