Grande première pour la Russie et l’Égypte qui vont organiser un exercice naval conjoint en mer Noire

© REUTERS / Murad Sezer/File PhotoLe navire de renseignement Liman dans le Bosphore (archives)
Le navire de renseignement Liman dans le Bosphore (archives) - Sputnik France
La Russie et l’Égypte mèneront pour la première fois une opération navale conjointe en mer Noire. Divers exercices de surveillance sont prévus, dans une zone stratégique ayant été le théâtre de plusieurs autres manœuvres ces dernières semaines.

La Russie et l’Égypte se préparent à des exercices conjoints en mer Noire en une collaboration navale jusque-là inédite dans la région, a annoncé le ministère russe de la Défense dans un communiqué. Cette opération, baptisée Pont de l’Amitié 2020, a pour but de favoriser la coopération militaire entre les deux marines, dans «l’intérêt de la sécurité et la stabilité en mer».

Plusieurs tâches seront effectuées au cours de l’opération, en vue de mieux «protéger les routes maritimes de diverses menaces». Les exercices mettront notamment l’accent sur le réapprovisionnement en mer, les communications et les «actions d’inspection contre les navires suspects». Des tirs d’artilleries sont également prévus. Les forces égyptiennes arriveront en mer Noire via les détroits du Bosphore et des Dardanelles.

Une zone stratégique

La mer Noire a été le théâtre de plusieurs manœuvres militaires ces dernières semaines, notamment de la part des États-Unis qui y ont mené l’opération Sea-Breeze-2020, en collaboration avec la marine ukrainienne.

Début septembre, le ministre russe de la Défense, Sergueï Choïgou, avait déjà pointé du doigt la volonté de l’Otan de militariser la région. Il avait souligné l’entrée régulière dans les eaux de la mer Noire de navires appartenant aux États-Unis et à des États extrarégionaux.

Fil d’actu
0
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала