Pourquoi ces catégories de personnes seront prioritaires pour recevoir le vaccin russe Vektor

© Sputnik . Rospotrebnadzor / Aller dans la banque de photosLe vaccin contre le Covid-19 développé par le Centre national de recherche en virologie et biotechnologie Vektor
Le vaccin contre le Covid-19 développé par le Centre national de recherche en virologie et biotechnologie Vektor  - Sputnik France
Selon la responsable de l’agence sanitaire russe, le vaccin du Centre de recherche en virologie et biotechnologie Vektor sera avant tout proposé aux personnes âgées et atteintes de maladies chroniques car le remède est synthétique et ne contient pas de fragments de virus.

Comme le vaccin du Centre de recherche en virologie et biotechnologie Vektor sera bientôt disponible à la population, la responsable de l’agence sanitaire russe, Anna Popova, a précisé qui devrait pouvoir être vacciné avec ce remède.

«Nous pensons que le vaccin créé par le Centre de recherche en virologie et biotechnologie Vektor de l’agence sanitaire russe est le mieux adapté pour les personnes âgées, les personnes atteintes de maladies chroniques. Il s'agit d'un vaccin synthétique, il n'y a pas de protéines vivantes naturelles, il n'y a pas de fragments de virus», a déclaré dans une interview au journal Rossiiskaïa Gazeta Anna Popova.

Elle a ajouté que le médicament ne provoquait aucune réaction allergique, ce qui a été établi lors des essais précliniques menés sur des animaux et lors de la phase finale des études impliquant des volontaires.

Centre national de recherche en virologie et biotechnologie Vektor - Sputnik France
Un deuxième vaccin développé par la Russie va sous peu être testé sur 5.000 volontaires
«Nous (l’agence sanitaire russe et le centre Vektor) avons suivi attentivement les résultats sur toutes les étapes de la recherche. Il n'y a pas eu de réactions allergiques», a indiqué Anna Popova, qui s’est elle-même vaccinée avec ce remède.

Fin des essais cliniques

Le 30 septembre, la responsable de l’agence sanitaire russe Anna Popova a déclaré que les essais cliniques de ce vaccin avaient pris fin.

Le centre Vektor les a lancés le 27 juillet. Au moins 300 volontaires âgés de 18 à 60 ans, dont 60 employés, y ont participé.

Le 22 septembre, l’agence sanitaire russe a déclaré que son enregistrement s’achèvera vers le 15 octobre.

Fil d’actu
0
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала