Toute la police municipale d’une ville française à l’isolement à cause du Covid-19

Après la détection du coronavirus chez cinq agents, le reste des brigades de la police municipale de Chambéry a été placé à l’isolement pendant une «septaine», informe la mairie. Les locaux ne rouvriront leurs portes qu’au retour négatif de tous les résultats.

Depuis le 10 octobre, les bureaux de la police municipale de Chambéry (Savoie) sont fermés à la suite de tests positifs au Covid-19 chez cinq agents. La mairie explique dans un communiqué du 14 octobre que le reste des brigades a été placé à l’isolement par précaution.

C’est l'Agence régional de santé (ARS) qui a pris la décision le 10 octobre au soir.

«La sécurité et le maintien de l'ordre ne seront pas perturbés», précise le document, ajoutant que le Centre de supervision urbain (CSU) fonctionne de manière pleinement opérationnelle.

En attendant les résultats…

Le reste des brigades de la police municipale a été placé en «septaine», laquelle expirera le 17 octobre.

«Des tests ont été effectués sur les effectifs du service, dont 14 sont déjà revenus négatifs, ce qui indique que les gestes barrières et les mesures de distanciation sont bien respectés chez ces agents régulièrement en contact avec le public», indique par ailleurs le document, notant qu’un agent a été hospitalisé et doit sortir de l’hôpital cet après-midi.
Fil d’actu
0
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала