Votre inscription a été enregistrée avec succès!
Merci de cliquer sur le lien envoyé par courriel sur

La France devient le premier pays d'Europe à dépasser la barre des 30.000 nouveaux cas de Covid-19 en 24h

© Sputnik . Oxana BobrovitchCoronavirus à Paris
Coronavirus à Paris - Sputnik France
S'abonner
La France est devenue le premier pays d'Europe à dépasser la barre des 30.000 nouveaux cas de Covid-19 en 24 heures, a annoncé la direction générale de la Santé.

Ces dernières 24 heures, 30.621 cas de Covid-19 ont été signalés en France qui devient ainsi le premier pays d'Europe à dépasser la barre des 30.000 personnes infectées en une journée, a déclaré jeudi 15 octobre la direction générale de la Santé (DGS).

Le 14 octobre, le nombre de nouvelles contaminations au coronavirus en 24 heures a de nouveau dépassé 20.000, après un certain recul. Le même jour, le gouvernement français a rétabli l'état d'urgence sanitaire, qui avait pris fin le 10 juillet, à partir du 17 octobre à 00h00 sur l'ensemble du territoire national, en raison de l'aggravation de l'épidémie de Covid-19.

Le nombre total de cas confirmés de Covid-19 en France atteint désormais 809.684, selon un nouveau communiqué de l'agence Santé publique France.

Le taux de positivité des tests est toujours en hausse, à 12,6% contre 12,2% la veille. Il s'agit du nombre de personnes testées positives en RT-PCR SARS-CoV-2 divisé par celui de toutes les personnes testées, sur les sept derniers jours consolidés.

Hospitalisations

Selon Santé publique France, 411 personnes de plus ont été hospitalisées en raison du Covid-19 en 24 heures, portant le nombre d'hospitalisations à 9.605. Les services de soins intensifs traitent 77 patients supplémentaires depuis mercredi. Au total, 1.750 personnes sont en réanimation.

Le nombre de morts attribuables à l'épidémie de coronavirus s'élève ce jeudi 15 octobre à 33.125, avec 88 personnes décédées en 24 heures, précise l'agence.

Au 15 octobre, 84 départements sont en situation de vulnérabilité élevée, les départements de la Moselle, de la Dordogne et des Deux-Sèvres étant classés en vulnérabilité élevée ce 15 octobre, précise Santé publique France.

Fil d’actu
0
Les plus récents d'abordLes plus anciens d'abord
loader
EN DIRECT
Заголовок открываемого материала
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала