À 19 ans, il menace de mort et séquestre des pompiers dans le Morbihan

En décembre 2019 et janvier 2020, les sapeurs-pompiers de Ploërmel, dans le Morbihan, ont été agressés à deux reprises par un individu alcoolisé, rapporte Ouest-France. Lors du procès, il a été reconnu coupable de violences, menaces de mort et séquestration et condamné à un an de prison.

Le procès d’un jeune homme au comportement violent s’est tenu jeudi 15 octobre au tribunal de Vannes (Morbihan) pour des faits qui se sont déroulés près d’un an auparavant, relaie Ouest-France. Il s’en est pris deux fois en un mois à des pompiers de Ploërmel appelés en intervention pour aider sa mère.

La première agression date du 31 décembre 2019, quelques minutes avant le passage à la nouvelle année. Les pompiers ont reçu un appel d’une famille alcoolisée dont la mère était blessée à la tête. Sur place, ils ont alors été insultés, menacés de mort, puis enfermés à clé dans la maison. Interrogé par la présidente du tribunal, le prévenu, 19 ans à l’époque, raconte:

«On venait de se bagarrer avec mon autre frère. J'ai voulu saisir une bouteille de whisky pour le frapper mais c'est ma mère qui l'a reçue. Mon frère est ensuite sorti. Il est schizophrène, on a eu peur et j'ai fermé la porte pour qu'il ne rentre pas, et non pas pour enfermer les sapeurs-pompiers».

Un pompier relate quant à lui une «ambiance électrique» dans le foyer et affirme avoir dû négocier «cinq bonnes minutes» avant que le jeune homme n’ouvre la porte pour les laisser partir.

Il monte dans le camion des pompiers

Le 29 janvier 2020, nouvelle intervention à la même adresse pour des faits similaires: la mère est tombée sur une bouteille en verre et s’est gravement blessée à la lèvre, au point de devoir être transférée à l’hôpital. Cette fois, le jeune homme s’énerve car les secouristes refusent de le laisser accompagner sa mère jusqu’aux urgences.

Voiture de police - Sputnik Afrique
Un adolescent fiché S s’en prend à des pompiers et des policiers, les traitant de «mécréants»

Sous l’emprise de l’alcool, il se met à gêner l’intervention des pompiers, les insultant à nouveau et menaçant d’aller chercher un fusil et un couteau. Toujours selon Ouest-France, il monte ensuite dans le camion pour constater que les clés ne sont pas sur le contact. En redescendant, il claque la porte sur l’un des secouristes.

La procureur de la République Perrine Giraudeau, à l’instar de l’avocat des pompiers, souligne la gravité des faits: «C’est encore ceux qui portent secours qui sont les victimes. Ce jeune homme est trop connu de la justice», insiste-t-elle. L’intéressé écope finalement d’un an de prison avec mandat de dépôt, signifiant son maintien en détention.

Fil d’actu
0
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала