La Suède change sa stratégie de lutte contre le Covid-19

Soucieuses d'endiguer la propagation du coronavirus dans le pays, les autorités suédoises modifient leur stratégie et optent pour des mesures de confinement qui seront adoptées au niveau local en fonction des situations concrètes.

Face à la propagation rapide du coronavirus dans le pays, la Suède adopte une nouvelle approche dans la gestion du virus et envisage des mesures de confinement, relate le Telegraph.

Ces mesures seront adoptées par les autorités locales et dépendront de l'augmentation du nombre de cas.

Contrairement aux autres pays européens, la Suède résistait jusqu'à ces derniers temps aux restrictions rigoureuses. La principale mesure de prévention y était la distance sociale. Lors du pic de la pandémie au printemps et au début de l'été les restaurants et les bars sont restés ouverts, tout comme la plupart des écoles.

Début septembre, le nombre de cas a commencé à augmenter dans l'ensemble de l'Europe et de nombreux pays durcissent de nouveau leurs mesures sanitaires.

Les espoirs des autorités suédoises placés dans l'immunité collective ne se sont pas réalisés, comme d'ailleurs dans le reste de l'Europe, et le nombre de cas monte en flèche.

Stockholm - Sputnik France
Quels résultats pour l'économie suédoise après son refus du confinement?
Le Centre européen de prévention et de contrôle des maladies a annoncé vendredi 16 octobre que la Suède a compté en moyenne en une semaine 65 nouveaux malades pour un million d'habitants, contre 71 au Danemark, 40 en Finlande et 25 en Norvège.

Entrée en vigueur lundi prochain

Selon le quotidien britannique les nouvelles règles doivent entrer en vigueur lundi. Les autorités sanitaires régionales demanderont aux habitants d'éviter les lieux publics tels que les centres commerciaux, les musées, les bibliothèques, les piscines, les salles de concert et de sport.

Elles pourront également demander de moins se servir des transports en commun ou d'éviter les contacts avec des groupes de personnes âgées ou à risque.

Ces règles seraient proposées comme des lignes directrices plutôt que des exigences, et l'introduction d'amendes n'est pas envisagée.

Le pays scandinave a été un sujet de discussion pendant la pandémie suite à son refus d'imposer le confinement national à l'instar de ses voisins européens.

Fil d’actu
0
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала