Un rappeur se vante dans un clip de s'enrichir frauduleusement, la justice le rattrape – vidéo

© Sputnik . Vladimir Trefilov / Aller dans la banque de photosDollars
Dollars - Sputnik France
Le rappeur américain Nuke Bizzle qui s'était vanté dans un clip de s'être enrichi grâce aux allocations chômage versées en raison de la situation sanitaire a été arrêté pour avoir obtenu frauduleusement plus de 700.000 dollars, a annoncé vendredi le département de la Justice américain.

Le rappeur Nuke Bizzle, de son vrai nom Fontrell Antonio Baines, a été arrêté pour fraude, rapporte The Hill en se référant à une récente déclaration du Département de la Justice.

Au mois de septembre Nuke Bizzle avait partagé un clip dans lequel il se vantait de s'être enrichi frauduleusement grâce aux allocations chômage payées dans le cadre d'un programme fédéral anti-Covid.

Le jeune homme de 31 ans, qui vit actuellement en Californie, a monté un stratagème en demandant plus de 1,2 million de dollars de prestations, selon les procureurs.

Une escroquerie avec 92 cartes de débit

Il possédait et utilisait 92 cartes de débit émises par le California Employment Development Department (EDD) au nom de tiers, y compris de victimes de vols de données personnelles.

Lui et ses complices auraient obtenu plus de 704.000 dollars (600.000 euros environ) par le biais de retraits d'espèces, y compris à Las Vegas, ainsi qu'en achetant des marchandises et des services.

Le clip, avec Fat Wizza en vedette, a été publié sur YouTube le 11 septembre. Le rappeur a été arrêté par la police de Las Vegas le 23 septembre. Il avait sur lui huit cartes de débit, dont sept étaient au nom d'autres personnes.

Logo de Lamborghini (imagen referencial) - Sputnik France
Il obtient frauduleusement de l'aide gouvernementale pour s'offrir une Lamborghini
Inculpé pour trois infractions, notamment de fraude aux distributeurs de billets, de vols d'identités aggravés et de transport inter-États de biens volés, il risque 22 ans de prison.

D'autres escroqueries avec le programme d'aide

Nuke Bizzle n'est pas le premier à profiter du programme d'aide fédéral anti-Covid.

Au mois de juillet, un habitant de Floride a été inculpé pour fraude après s'être approprié près de quatre millions de dollars (3,2 millions d'euros) d'aide fédérale destinée aux versements des salaires de ses employés.

Lors de son arrestation, des agents fédéraux ont saisi une Lamborghini d'une valeur de 318.000 dollars (272.000 euros) et 3,4 millions de dollars sur ses comptes bancaires.

En août, un autre Américain, cette fois au Texas, a été arrêté pour avoir utilisé 1,6 million de dollars d'aide gouvernementale anti-Covid afin de s'offrir une Lamborghini et d'autres articles de luxe. La voiture du Texan ne coûtait que 200.000 dollars (169.000 euros).

Fil d’actu
0
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала