Votre inscription a été enregistrée avec succès!
Merci de cliquer sur le lien envoyé par courriel sur

Professeur décapité: Poutine dénonce un meurtre barbare dans un entretien téléphonique avec Macron

© Sputnik . Ilya Pitalev  / Aller dans la banque de photosVladimir Poutine et Emmanuel Macron
Vladimir Poutine et Emmanuel Macron  - Sputnik France
S'abonner
Vladimir Poutine et Emmanuel Macron se sont entretenus par téléphone et ce, à l'initiative de la France. Les deux dirigeants ont notamment abordé la question du Haut-Karabakh. En outre, l'homme fort du Kremlin a présenté ses condoléances suite au meurtre du professeur Samuel Paty, décapité vendredi dernier à Conflans.

Le Président russe s’est entretenu par téléphone avec son homologue français, annonce ce 20 octobre le service de presse du Kremlin. Lors de l’échange, les deux hommes politiques ont confirmé leur intérêt commun à l’activation d'efforts communs dans la lutte contre le terrorisme.

Le chef de l’État russe a profité de cet échange pour présenter ses condoléances suite «au meurtre barbare d’un professeur français».

«À l’initiative de la France a eu lieu un appel téléphonique entre les Présidents Vladimir Poutine et Emmanuel Macron. Le Président russe a présenté ses condoléances suite à l’attaque terroriste qui s'est déroulée le 16 octobre près de Paris. […] Dans ce contexte, [se profile] un intérêt conjoint à l’intensification des efforts communs dans la lutte contre le terrorisme et la propagation de l’idéologie extrémiste», précise le communiqué.

Situation dans le Haut-Karabakh

Vladimir Poutine a en outre tenu au courant Emmanuel Macron des démarches visant à prévenir la poursuite de l’escalade dans le Karabakh.

«Dans le détail a été négociée l’évolution de la situation dans la zone du conflit. […] L’accent a été mis sur l’importance du respect par les parties belligérantes des accords de cessez-le-feu atteints les 10 et 17 octobre», précise le Kremlin.

Les deux Présidents ont par ailleurs souligné l’empressement de leurs deux pays de poursuivre une coordination étroite en tant que pays co-présidents du Groupe de Minsk de l’OSCE et membres du Conseil de sécurité de l’Onu.

Fil d’actu
0
Les plus récents d'abordLes plus anciens d'abord
loader
EN DIRECT
Заголовок открываемого материала
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала