Cette maladie peut réduire le risque d’infection au Covid-19, d’après une allergologue

Le coronavirus a moins de chances de s’installer dans l’organisme des personnes souffrant d’allergies, avance une allergologue et immunologue russe dans une interview à Sputnik et explique pourquoi.

Les allergies offrent un léger bonus aux personnes qui en souffrent quand il est question de maladies virales comme le Covid-19. Bien qu’elles ne soient pas une garantie absolue contre le risque de contracter le coronavirus, ces personnes sont toutefois moins susceptibles d’y faire face, explique à la radio Sputnik la médecin de l’allergologie et immunologie clinique, Alla Ryzhikh.

«Les personnes allergiques souffrent généralement moins de maladies virales, ainsi que de maladies oncologiques. Cela est dû au fait qu’elles ont un fond de réaction accru, c'est-à-dire qu’elles ont beaucoup d'immunoglobulines E (IgE) [dans l’organisme]», explique la spécialiste.

Les symptômes à ne pas confondre

Elle ajoute qu’actuellement, les symptômes comme la toux et l’essoufflement font avant tout penser au coronavirus. Cependant, au moins 25 autres maladies se manifestent de cette manière, y compris les allergies.

La médecin a alors insisté sur la nécessité de consulter un spécialiste pour ne pas confondre les réactions allergiques et le coronavirus.

Il faut surtout faire attention en ce temps automnal, lorsque plusieurs types d’allergies s’intensifient à cause de la forte présence de moisissure et d’acariens domestiques, type d’allergènes le plus répandu en Europe, qui provoquent rhinite et asthme.

Fil d’actu
0
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала