Ankara réagit aux critiques de Washington après l’essai de S-400

© Sputnik . Vitali Ankov / Aller dans la banque de photosS-400
S-400 - Sputnik France
L’Otan ferait mieux de proposer à Ankara des «moyens adéquates» alternatifs aux systèmes russes S-400, estime le ministère turc de la Défense nationale.

Au lieu de critiquer Ankara à cause de l’achat de systèmes de missiles russes S-400, l’Otan ferait mieux de lui proposer des solutions techniques alternatives, a fait valoir le ministère turc de la Défense nationale.

«Nous nous attendons à ce que nos alliés et amis se concentrent davantage sur la recherche de moyens supplémentaires adéquates alternatifs aux S-400 au lieu de faire des déclarations qui détruisent nos relations», indique le communiqué ministériel.

La partie turque souligne en outre qu’elle remplit toutes ses obligations en tant que membre de l’Alliance atlantique.

Erdogan confirme le premier essai de S-400

Les livraisons de systèmes S-400 ont provoqué une crise dans les relations entre Ankara et Washington qui avait demandé à la Turquie de renoncer à l’achat de missiles russes au profit des Patriot américains, ce qu’Ankara a refusé de faire.

Vendredi 23 octobre, le Président Recep Tayyip Erdogan a confirmé que la Turquie avait effectué le premier essai des S-400. Washington a en réponse averti Ankara que leurs relations de défense risquaient d’en être «gravement» affectées.

Fil d’actu
0
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала