Votre inscription a été enregistrée avec succès!
Merci de cliquer sur le lien envoyé par courriel sur

Gérald Darmanin sommé d'évacuer l’homme de 300 kg bloqué chez lui à Perpignan

CC BY-SA 2.0 / Alex Alishevskikh / PerpignanPerpignan
Perpignan - Sputnik France
S'abonner
L'avocat d'un habitant de Perpignan malade et pesant près de 300 kilos a écrit au ministre de l'Intérieur pour faire évoluer sa situation. Son client nécessitant une hospitalisation vit allongé par terre depuis janvier dans l'attente de son évacuation. Le conseil menace de déposer plainte pour non-assistance à personne en danger.

Me Jean Codognès a adressé jeudi 22 octobre un courrier au ministre de l'Intérieur Gérald Darmanin lui demandant d'aider son client, Alain P., 52 ans, atteint de stagnation lipidienne et d'obésité morbide et pesant près de 300 kilos. Il vit allongé par terre dans son logement vétuste depuis janvier, rapporte Ouest-France relayant l'information du quotidien régional L'Indépendant.

Malade, le quinquagénaire requiert une hospitalisation. Il n'a que son frère pour lui apporter de quoi manger et se laver.

Au mois de juillet, il avait déjà lancé un appel au secours dans le journal régional après que son évacuation prévue le 15 juillet a été reportée.

Gérald Darmanin, Ministre de l'Intérieur de France - Sputnik France
Expulsion de Tchétchènes fichés S: un avocat dénonce la politique «one shot» de Darmanin
L’homme qui reste semi-assis en raison de son état de santé ne peut pas passer par les portes et les escaliers étroits de l’immeuble. Pour l’évacuer il faut une grue, mais également d’abord agrandir la fenêtre de son appartement.

L'évacuation prévue début septembre

Début août, les deux frères ont signé un protocole d'évacuation rapide proposé par la préfecture. La mairie et les services de l'État devaient préparer l'intervention début septembre. Cependant, les choses n'ont pas bougé.

Dans son message consulté par L'Indépendant, l’avocat écrit que la situation a été bloquée au niveau des hôpitaux de la région capables d'accueillir son client dont l'hospitalisation est une «urgence».

Alain P. n'aurait vu aucun médecin depuis août et l'avocat menace de déposer plainte pour non-assistance à personne en danger.

Fil d’actu
0
Les plus récents d'abordLes plus anciens d'abord
loader
EN DIRECT
Заголовок открываемого материала
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала