Une «spirale de la confrontation dangereuse»: Josep Borrell sur les propos d'Erdogan envers Macron

© AP Photo / Olivier HosletJosep Borrell
Josep Borrell - Sputnik France
Les déclarations répétées du Président turc sur la nécessité pour Emmanuel Macron de «se faire soigner», représentent une confrontation inadmissible et dangereuse, a estimé le chef de la diplomatie européenne.

Le chef de la diplomatie européenne, Josep Borrell, a fustigé les propos de Recep Tayyip Erdogan qui s'en est pris ces derniers jours à son homologue français.

«Les propos d'Erdogan à l'encontre du Président Macron sont inacceptables. J'exige que la Turquie mette fin à cette spirale de confrontation dangereuse», a déclaré M.Borrell, le jour même où le dirigeant turc insistait sur le fait qu'il restait fidèle à son avis.

M.Erdogan a été catégorique dans plusieurs déclarations à propos d'Emmanuel Macron, l'invitant à faire des «examens de santé mentale». Le Président turc s'est dit d'ailleurs persuadé que ce dernier allait perdre la prochaine élection présidentielle en 2022 «parce qu'il n'a[vait] rien accompli pour la France».

L'ambassadeur de France à Ankara a été rappelé pour consultation.

Le Quai d'Orsay a dénoncé «une propagande haineuse et calomnieuse contre la France» dans les déclarations du chef d’État turc.

Islam en France

En question: l'attitude du Président français envers les musulmans de France, qui a déjà entraîné des appels au boycott des produits français au Moyen-Orient.

Sa lutte contre le séparatisme prévoit de «libérer l'islam de France des influences étrangères». Le projet de loi «contre les séparatismes» devrait être soumis au Conseil des ministres le 9 décembre.

En outre, M.Macron a annoncé l'intensification des actions contre l'islam radical après l'assassinat du professeur Samuel Paty dans les Yvelines.

Fil d’actu
0
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала