Accusée par Paris d'avoir choisi le silence, la Turquie condamne «l'assassinat monstrueux» de Samuel Paty

© AP Photo / Emrah GurelLe drapeau turc
Le drapeau turc - Sputnik France
Alors que les tensions sont au plus haut avec la France, la Turquie a condamné «l'assassinat monstrueux» de Samuel Paty, après des regrets de Paris sur «l'absence de messages de condoléances et de soutien du Président turc» suite à l'attentat de Conflans.

Bien que la diplomatie turque ait souligné ce lundi 26 octobre avoir présenté ses condoléances après l'assassinat du professeur Samuel Paty, contrairement à ce qu'affirment les autorités françaises, c’est désormais l’administration d’Erdogan qui adresse son message.

«Nous condamnons vigoureusement l'assassinat monstrueux de Samuel Paty et nous rejetons cette barbarie. Cet assassinat ne peut aucunement être justifié», a déclaré le porte-parole de la présidence turque Ibrahim Kalin sur Twitter.

La France dans le collimateur

Cette déclaration a été faite sur fond de détérioration des relations entre la France et la Turquie.

Le dirigeant turc a reproché à plusieurs reprises à son homologue français d'avoir promis que la France continuerait de défendre les caricatures du prophète Mahomet, promesse prononcée lors de l'hommage national au professeur Samuel Paty, décapité dans un attentat islamiste pour avoir montré ces dessins en classe.

M.Erdogan a conseillé à son homologue français de subir un examen mental et a appelé les Turcs à boycotter la production française.

Cet appel au boycott a été lancé dans d’autres pays musulmans qui se sont indignés de la même manière des propos du Président Macron.à

L’Élysée a dénoncé pour sa part ceux du Président Erdogan, les qualifiant d'«inacceptables» et soulignant que «l'outrance et la grossièreté ne sont pas une méthode.»

Fil d’actu
0
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала