Votre inscription a été enregistrée avec succès!
Merci de cliquer sur le lien envoyé par courriel sur
Une femme portant un masque au pied de la Tour Eiffel - Sputnik France

Que retenir de l'allocution d’Emmanuel Macron sur les nouvelles mesures?

S'abonner
Deux semaines après sa dernière intervention à la télévision au sujet de la crise due au Covid en France, le Président a de nouveau pris la parole pour annoncer de nouvelles mesures qui, comme l’avait déjà laissé entendre Jean Castex la veille, sont «indispensables».

Plus de 52.010 nouvelles contaminations enregistrées dimanche, puis plus de 500 décès constatés mardi, soit du jamais vu depuis avril dernier. Dans un tel contexte, le Président de la République s’est adressé à la Nation et a annoncé un reconfinement de la France métropolitaine. 

Cependant, le nouveau confinement, qui entrera en vigueur vendredi 30 octobre, différera de celui mis en place au printemps. Si cette mesure, destinée à durer jusqu'au 1er décembre, prévoit la fermeture des bars, des restaurants et des commerces jugés comme non essentiels, les guichets des services publics resteront ouverts. Les usines, les exploitations agricoles, les bâtiments et travaux publics continueront de fonctionner, a expliqué le chef de l'État.

Depuis la dernière prise de parole du Président au sujet du coronavirus, le 14 octobre, durant laquelle un couvre-feu avait été annoncé en Île-de-France et dans huit métropoles, les mesures ont déjà été renforcées et, au 28 octobre, 54 départements et un territoire d’outre-mer étaient concernés.

Les plus récents d'abordLes plus anciens d'abord
20:21 28.10.2020
Les frontières à l'intérieur de l'espace Schengen resteront ouvertes

Les frontières extérieurs resteront fermées sauf exception. Les Français de l'étranger resteront libres de regagner le territoire national via les ports, les aéroports, pour les déplacements internationaux. 

Des tests rapides obligatoires seront mis en place à leur arrivée.

20:20 28.10.2020
Les règles qui vont évoluer

- Les enfants ne seront pas durablement privés d'éducation 

Les crèches, les écoles, les collèges et les lycées resteront ouverts avec des protocoles sanitaires renforcés. 

- Le télétravail sera de nouveau généralisé 

L'activité se poursuivra avec plus d'intensité que la dernière fois: les guichets des services publics resteront ouverts, les usines, les exploitations agricoles, les entreprises de bâtiments et travaux publics continueront à fonctionner. «L’économie ne doit ni s’arrêter, ni s’effondrer».

20:18 28.10.2020
Les mesures qui ne changeront pas par rapport au confinement précédent

Jeudi, le gouvernement donnera des détails sur les nouvelles règles. 

Ce qui ne changera pas par rapport au printemps : 

- Il faudra obtenir une attestation pour se rendre au travail, à un rendez-vous médical, prendre l'air ou faire des courses.- Les réunions privées en dehors du strict cercle familial sont exclues, les rassemblements publics interdits 

- Pas de circulation entre les régions à l'exception d'un retour de vacances 

- Fermeture des établissements recevant du public 

- Prise en charge jusqu'à 10.000 euros par mois des pertes des entreprises fermées administrativement

- Chômage partiel reconduit pour les salariés et les employeurs  

20:13 28.10.2020
La France réinstaure donc un confinement qui différera pourtant de celui du printemps
Emmanuel Macron annonce la réintroduction du confinement en France métropolitaine. le 28 octobre 2020 - Sputnik France
Emmanuel Macron annonce la réintroduction du confinement en France métropolitaine

Tout le territoire national est concerné, souligne le Président, ajoutant que des adaptations sont prévues pour les départements et territoires d'outre-mer.

La mesure entrera en vigueur le 30 octobre et ce confinement sera adapté sur trois points principaux: 

- Les écoles resteront ouvertes 

- Le travail pourra continuer

- Les ehpad pourront recevoir des visites 

20:10 28.10.2020
Avis sur l'option du confinement des seules personnes à risque

D'après Emmanuel Macron, cette voie suppose une discussion éthique: créer une sorte de bulle autour d'une génération et de certaines personnes n'est ni réaliste, ni suffisant. 

«Nous ne pourrons pas protéger nos soignants, nos urgences et nos aînés avec cette stratégie».

Si elle peut être pertinente, elle n'est pas jugée suffisante par le Président. 

Vu la quantité actuelle de cas d’infection, le système «tester, alerter, protéger» n’est plus efficace.

20:09 28.10.2020
Avis sur la recherche de l'immunité collective

L'option de l'immunité collective -lorsque quelque 50-60% de la population ont été contaminés- a été évaluée par le Conseil scientifique qui en déduit que cela mènera à un tri de patients à l'hôpital. 

Emmanuel Macron précise que si rien n'est fait, quelque 400.000 morts supplémentaires seront à déplorer d'ici quelques mois. 

«Jamais nous ne laisserons mourir des centaines de milliers de personnes», ce n’est pas dans les valeurs de la France.

20:06 28.10.2020
Macron énumère les objectifs :

- Protéger les plus âgés

- Protéger les plus jeunes

- Protéger les soignants

- Protéger les plus modestes 

- Protéger l'économie

20:05 28.10.2020
«Donner un coup de frein brutal» est nécessaire

Toutes les régions étant touchées, cette fois-ci il ne sera pas possible de transférer facilement les patients d'une région à une autre. «Donner un coup de frein brutal» est nécessaire, affirme Emmanuel Macron. 

Si un coup de frein n'est pas donné, les effectifs médicaux auront à choisir entre deux patients, ce qui n'est pas dans les valeurs du pays. 

«Ma responsabilité est de protéger tous les Français» et ce, en dépit des polémiques et des difficultés des décisions à prendre, a souligné le Président. 

 

19:58 28.10.2020
L’ensemble des régions du pays sont au seuil d’alerte et les mesures adoptées ne sont pas suffisantes pour endiguer le virus, a fait savoir le Président.

La France est le pays d'Europe qui teste le plus depuis plusieurs semaines, a-t-il souligné. Mais nous sommes submergés par un virus qui semble gagner en force à l'approche de l'hiver. 

La deuxième vague est plus meurtrière que la première, a constaté Emmanuel Macron. 

«Nous savons que, quoi que nous fassions, près de 9.000 patients seront en réanimation à la mi-novembre, soit la quasi-totalité des capacités françaises». 

Bien évidemment, des efforts seront déployés, mais ils ne seront toutefois pas suffisants, anticipe-t-il. 

19:58 28.10.2020
Alors que la France attend encore l’allocution de son Président, un reconfinement partiel a été mis en place en Allemagne voisine où les restaurants et les institutions culturelles et de loisirs fermeront dès lundi jusqu’à fin novembre.
Kanzlerin Angela Merkel hält Pressekonferenz am 28. Oktober ab - Sputnik France
Merkel annonce un reconfinement partiel de quatre semaines en Allemagne
Fil d’actu
0
Les plus récents d'abordLes plus anciens d'abord
loader
EN DIRECT
Заголовок открываемого материала
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала