Le CFCM condamne l’attaque à Nice et appelle les musulmans de France à annuler la fête du Mawlid

© REUTERS / ERIC GAILLARDAttaque au couteau à Nice, le 29 octobre 2020
Attaque au couteau à Nice, le 29 octobre 2020 - Sputnik France
Suite à l’attaque au couteau à Nice qui a fait trois morts, le président du Conseil français du Culte Musulman (CFCM) a appelé les musulmans de l’Hexagone à annuler «toutes les festivités» de la fête du Mawlid «en signe de solidarité». Il a également condamné cet «attentat terroriste».

Le président du Conseil français du Culte Musulman (CFCM) Mohammed Moussaoui a appelé les musulmans de France à annuler les festivités de la fête du Mawlid (commémorant la naissance de Mahomet) en solidarité avec les victimes de l’attaque de Nice.

«Je condamne avec force l’attentat terroriste qui s’est produit près de la basilique Notre-Dame de Nice. En signe de deuil et de solidarité avec les victimes et leurs proches, j’appelle les musulmans de France à annuler toutes les festivités de la fête du Mawlid», a-t-il écrit ce 29 octobre sur son compte Twitter.

Attaque au couteau à Nice

Ce 29 octobre, une attaque au couteau s’est produite à la basilique Notre-Dame de Nice. Trois personnes ont été tuées, dont une de 70 ans environ aurait été décapitée à l’intérieur du lieu de culte, comme l’indique Nice Matin. Cette information n'a pas été officiellement confirmée.

L’assaillant a été grièvement blessé par balles et conduit à l’hôpital. 

Selon le maire de la ville, Christian Estrosi, «l'auteur n’a cessé de crier "Allahu Akbar” alors qu’il était médicalisé sur place».

Le parquet national antiterroriste (Pnat) a été saisi de l’enquête.

Fil d’actu
0
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала