Protestations devant l’ambassade de France à Téhéran après les propos de Macron sur l’islam

Les manifestations antifrançaises ne cessent pas dans les pays d’Asie, d’Afrique et du Proche-Orient. Les protestataires musulmans et même chrétiens accusent Emmanuel Macron de porter atteinte aux sentiments des croyants.

Des drapeaux français brûlent, des appels à boycotter les marchandises en provenance de l’Hexagone fusent en Iraq, en Iran, au Koweït, en Palestine et au Mali.

Dans la capitale iranienne, des drapeaux tricolores mais aussi américains ont été brûlés.
Retrouvez les photos des protestations contre les propos de Macron devant l’ambassade de France à Téhéran dans ce diaporama de Sputnik.

 

© AP Photo / Ebrahim NorooziÀ Téhéran la foule a bloqué lé bâtiment de l’ambassade de France.

Protestations devant l’ambassade de France à Téhéran après les propos de Macron sur l’islam

 - Sputnik France
1/12
À Téhéran la foule a bloqué lé bâtiment de l’ambassade de France.

CC BY 4.0 / Tasnim News Agency / (cropped image)Selon les protestataires, l’Élysée a franchi les bornes entre la liberté d’expression et le blasphème en défendant les caricatures religieuses.

Protestations devant l’ambassade de France à Téhéran après les propos de Macron sur l’islam

 - Sputnik France
2/12
Selon les protestataires, l’Élysée a franchi les bornes entre la liberté d’expression et le blasphème en défendant les caricatures religieuses.

© AFP 2022 Atta KenareLes manifestants ont scandé des slogans condamnant Macron et ont piétiné des photos de lui.

Protestations devant l’ambassade de France à Téhéran après les propos de Macron sur l’islam

 - Sputnik France
3/12
Les manifestants ont scandé des slogans condamnant Macron et ont piétiné des photos de lui.

© AP Photo / Ebrahim NorooziLe 27 octobre Florent Aydalot, chargé d’affaires à Téhéran, a été convoqué par le ministère iranien des Affaires étrangères suite au soutien par les personnalités officielles françaises des publications et caricatures du prophète Mahomet.
Sur la photo: protestataires devant l’ambassade de France à Téhéran.

Protestations devant l’ambassade de France à Téhéran après les propos de Macron sur l’islam

 - Sputnik France
4/12
Le 27 octobre Florent Aydalot, chargé d’affaires à Téhéran, a été convoqué par le ministère iranien des Affaires étrangères suite au soutien par les personnalités officielles françaises des publications et caricatures du prophète Mahomet.
Sur la photo: protestataires devant l’ambassade de France à Téhéran.

CC BY 4.0 / Tasnim News Agency / (cropped image)Lors de la rencontre avec le représentant français à la tête de la mission en l’absence d’un ambassadeur, le directeur adjoint du département des Affaires européennes du ministère iranien des Affaires étrangères a déclaré que l’Iran condamnait avec détermination toute injure ou manifestation de non-respect à l’égard du prophète Mahomet ainsi que d’autres personnalités de l’islam de la part de n’importe quelle personne.
Sur la photo: protestataires brûlant des drapeaux américain et français devant l’ambassade de France à Téhéran.
Protestations devant l’ambassade de France à Téhéran après les propos de Macron sur l’islam

 - Sputnik France
5/12
Lors de la rencontre avec le représentant français à la tête de la mission en l’absence d’un ambassadeur, le directeur adjoint du département des Affaires européennes du ministère iranien des Affaires étrangères a déclaré que l’Iran condamnait avec détermination toute injure ou manifestation de non-respect à l’égard du prophète Mahomet ainsi que d’autres personnalités de l’islam de la part de n’importe quelle personne.
Sur la photo: protestataires brûlant des drapeaux américain et français devant l’ambassade de France à Téhéran.
CC BY 4.0 / Tasnim News Agency / (cropped image)La question de la publication des caricatures s’est trouvée à l’ordre du jour après la décapitation en France de Samuel Paty qui, lors d’un cours consacré à la liberté d’expression, avait montré à ses élèves les caricatures du prophète Mahomet publiées par le journal Charlie Hebdo.

Protestations devant l’ambassade de France à Téhéran après les propos de Macron sur l’islam

 - Sputnik France
6/12
La question de la publication des caricatures s’est trouvée à l’ordre du jour après la décapitation en France de Samuel Paty qui, lors d’un cours consacré à la liberté d’expression, avait montré à ses élèves les caricatures du prophète Mahomet publiées par le journal Charlie Hebdo.

© REUTERS / Majid Asgaripour/WANAAprès l’assassinat de Samuel Paty, Emmanuel Macron a déclaré que les autorités françaises s’engageraient dans une lutte contre les porteurs d’idéologie radicale en faisant remarquer que l’Histoire de France était marquée par les combats contre les tyrannies et toutes sortes de fanatisme alors que «l'islam est une religion qui vit une crise aujourd’hui, partout dans le monde».
Sur la photo: participante aux protestations devant l’ambassade de France à Téhéran.

Protestations devant l’ambassade de France à Téhéran après les propos de Macron sur l’islam

 - Sputnik France
7/12
Après l’assassinat de Samuel Paty, Emmanuel Macron a déclaré que les autorités françaises s’engageraient dans une lutte contre les porteurs d’idéologie radicale en faisant remarquer que l’Histoire de France était marquée par les combats contre les tyrannies et toutes sortes de fanatisme alors que «l'islam est une religion qui vit une crise aujourd’hui, partout dans le monde».
Sur la photo: participante aux protestations devant l’ambassade de France à Téhéran.

© REUTERS / Majid Asgaripour/WANAProtestataires devant l’ambassade de France à Téhéran écoutant un imam. Sur une des banderoles se trouve une phrase sur le prophète Mahomet attribuée à l’écrivain russe Léon Tolstoï.

Protestations devant l’ambassade de France à Téhéran après les propos de Macron sur l’islam

 - Sputnik France
8/12
Protestataires devant l’ambassade de France à Téhéran écoutant un imam. Sur une des banderoles se trouve une phrase sur le prophète Mahomet attribuée à l’écrivain russe Léon Tolstoï.

© REUTERS / Majid Asgaripour/WANAUne campagne de boycott des produits français se déroule dans les pays du Proche-Orient. Certaines marchandises ont déjà disparu des supermarchés en Jordanie, au Qatar, au Koweït.

Protestations devant l’ambassade de France à Téhéran après les propos de Macron sur l’islam

 - Sputnik France
9/12
Une campagne de boycott des produits français se déroule dans les pays du Proche-Orient. Certaines marchandises ont déjà disparu des supermarchés en Jordanie, au Qatar, au Koweït.

CC BY 4.0 / Tasnim News Agency / (cropped image)La crise entre Paris et Ankara risque de produire une rupture au sein de l’Otan. Le Président Erdogan a déjà entamé des poursuites contre Charlie Hebdo pour une caricature le représentant.

Protestations devant l’ambassade de France à Téhéran après les propos de Macron sur l’islam

 - Sputnik France
10/12
La crise entre Paris et Ankara risque de produire une rupture au sein de l’Otan. Le Président Erdogan a déjà entamé des poursuites contre Charlie Hebdo pour une caricature le représentant.

© AFP 2022 Atta KenareProtestataires devant l’ambassade de France à Téhéran.

Protestations devant l’ambassade de France à Téhéran après les propos de Macron sur l’islam

 - Sputnik France
11/12
Protestataires devant l’ambassade de France à Téhéran.

CC BY 4.0 / Tasnim News Agency / (cropped image)De leur côté, les autorités françaises déclarent que, malgré les menaces, la France ne renoncera jamais à ses principes et valeurs, notamment aux libertés d’expression et de publication.

Protestations devant l’ambassade de France à Téhéran après les propos de Macron sur l’islam

 - Sputnik France
12/12
De leur côté, les autorités françaises déclarent que, malgré les menaces, la France ne renoncera jamais à ses principes et valeurs, notamment aux libertés d’expression et de publication.

Fil d’actu
0
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала