L’élection présidentielle US est cruciale pour l’avenir de l’Otan, assure un think tank

© Sputnik . Alexeï Vitvitski / Aller dans la banque de photosOtan
Otan - Sputnik France
Quelle influence l’élection présidentielle américaine aura-t-elle sur l’Otan et le partenariat des États-Unis avec leurs alliés européens? «Mises à l'épreuve» par Trump, les relations transatlantiques pourraient au contraire être renforcées en cas de victoire de Biden, assure un think tank espagnol.

L’élection américaine, dont les résultats restent toujours inconnus, est un enjeu crucial pour l’Alliance atlantique et ses membres, fait savoir une récente étude du Real Instituto Elcano, laboratoire d'idées espagnol. Tandis que l’attitude de Donald Trump, connu pour son scepticisme envers l’Otan qu’il avait qualifié «d'obsolète», inquiète les alliés européens, celle de Joe Biden, plus enclin au multilatéralisme, leur donne plutôt de l’espoir.

«L'épreuve» Donald Trump

Le Président sortant a encouragé les relations bilatérales au détriment du multilatéralisme, ce qui «divise l’Europe», explique Carlota García Encina, l’auteur de l’étude du Real Instituto Elcano, cité par Euronews. Avec l'arrivée de Trump à la Maison-Blanche, l’Otan a donc été «mis à l'épreuve».

Ainsi, en 2017 l’armée américaine a déployé quelques milliers de soldats dans le nouveau quartier général en Pologne -le plus grand déplacement de troupes américaines depuis la Guerre froide. Trump a pourtant promis de retirer ses forces présentes en Allemagne, multipliant les appels à augmenter les budgets nationaux consacrés à la Défense.

Plus d’engagement avec Biden 

En comparaison avec l'administration actuelle, celle de Biden apporterait davantage d'ordre et de clarté stratégique, précise l’étude. «Avec Joe Biden, l'intérêt national l'emportera sur les intérêts personnels, la politique étrangère sera plus prévisible, il y aura un retour à l'action collective», détaille la note qui suggère également qu’une fois élu, Biden s'engage à renforcer l’Otan par le biais de plus d’investissements dans les capacités de l’Alliance.

«Joe Biden veut s’appuyer sur les Alliés européens. Joe Biden s’est engagé à être ferme à l’encontre de la Russie et pour cela il a besoin de l’Otan», estime Carlota García Encina, interrogée par Euronews.

Laurence Nardon, responsable du programme États-Unis à l’Institut français des relations internationales (Ifri), partage le même avis. Pour elle, la victoire de Biden signifiera «un retour au multilatéralisme» dans la politique étrangère américaine.

«Si jamais Joe Biden est élu, il y aura un retour à la manière traditionnelle de faire de la politique étrangère, un retour au multilatéralisme, au respect des institutions internationales, des alliances, comme l’Otan. […] Biden sera plus mesuré, se concertera davantage avec les alliés», a-t-elle expliqué, citée par Le Soir.
Fil d’actu
0
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала