Votre inscription a été enregistrée avec succès!
Merci de cliquer sur le lien envoyé par courriel sur

L’Iran dévoile un nouveau système pour missiles balistiques, qui lui assure «une puissance énorme»

© AP Photo / Amir Kholousi/ISNAЗапуск иранской ракеты дальнего радиуса действия S-200
Запуск иранской ракеты дальнего радиуса действия S-200 - Sputnik France
S'abonner
Le Corps des Gardiens de la révolution islamique a dévoilé lors d’une cérémonie de présentation ce mercredi une nouvelle plateforme de lancement de missiles balistiques, capable de «dissuader» un ennemi potentiel.

Malgré les sanctions américaines, l'Iran ne cesse de perfectionner ses capacités balistiques. Ce mercredi, Hossein Salami, commandant au sein du Corps des Gardiens de la révolution islamique (CGRI) a dévoilé une nouvelle plateforme de lancement de missiles balistiques, selon l'agence de presse iranienne Tasnim.

Selon le média, il s’agit d’un «système automatisé et intelligent, capable de lancer plusieurs missiles balistiques de longue portée à la fois», qui a été mis au point par la force aérospatiale du CGRI.

«La puissance de nos missiles garantit le retrait des ennemis», a déclaré Hossein Salami lors de la cérémonie de présentation de la plateforme. Il a ajouté que ces capacités de dissuasion donnent à l'Iran «une puissance énorme» pour «démontrer sa volonté politique et l'imposer à l'ennemi si nécessaire».

L’Iran continue de s’armer

Considérant ses missiles comme un moyen de défense vital, l’Iran emploie des efforts non-négligeables pour développer ses propres systèmes et devenir autosuffisant dans le domaine des armements.

Fin août 2020, l’Iran avait dévoilé un nouveau missile sol-sol, ainsi qu'un nouveau missile de croisière.

«Le missile sol-sol baptisé "Martyr Qassem Soleimani" a une portée de 1.400 kilomètres, et le missile de croisière appelé "Martyr Abu Mahdi" a une portée de plus de 1.000 kilomètres», a déclaré le ministre iranien de la Défense, Amir Hatami, cité par i24NEWS.

À noter que les États-Unis ne sont pas parvenus à convaincre le Conseil de sécurité de l'Onu de la nécessité de prolonger l'embargo sur les armes à destination de l'Iran, lequel a expiré le mois dernier.

Fil d’actu
0
Les plus récents d'abordLes plus anciens d'abord
loader
EN DIRECT
Заголовок открываемого материала
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала