Votre inscription a été enregistrée avec succès!
Merci de cliquer sur le lien envoyé par courriel sur

Contre de l’argent, deux agents d’une préfecture modifiaient le dossier de demandeurs d’asile

S'abonner
Neuf personnes ont été mises en examen dans les Bouches-du-Rhône dans le cadre d’une affaire dont les protagonistes facilitaient l'obtention de documents à des demandeurs d'asile en échange de sommes d'argent.

Plusieurs suspects, dont deux agents de la préfecture des Bouches-du-Rhône, sont accusés d’avoir modifié le dossier de demandeurs d’asile en échange d’argent, relate France 3.

Une enquête et une information judiciaire ont été ouvertes pour «des chefs de corruption active et passive, trafic d’influence actif et passif, aide à l’entrée et au séjour irrégulier d’un étranger en bande organisée et association de malfaiteurs», indique le procureur Dominique Laurens, cité par la chaîne.

La justice en a été informée par la lettre d’un particulier adressée au procureur de la République de Marseille.

Neuf personnes mises en examen

En remontant la filière, les enquêteurs sont arrivés à deux agents de la préfecture des Bouches-du-Rhône qui ont été mis en examen et placés en détention provisoire.

Ils avaient «sollicité et obtenu des sommes d’argent afin de permettre l’obtention de documents à des demandeurs d’asile en modifiant leur situation administrative dans le dossier», précise le parquet.

Au total, neuf personnes ont été interpellées dont quatre ont été écrouées, y compris les deux agents de la préfecture.

Fil d’actu
0
Les plus récents d'abordLes plus anciens d'abord
loader
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала