Convoquée au collège dans les Yvelines, la mère d’un élève dit «comprendre pourquoi on tue» les enseignants

Après l’assassinat de Samuel Paty et l'attentat de Nice, une mère convoquée au collège de Guyancourt au sujet de son fils a été placée en garde à vue le 3 novembre. La cause: elle a dit comprendre «pourquoi on tue» les enseignants. Une enquête est ouverte.

Convoquée au collège Paul Éluard de Guyancourt (Yvelines) au sujet de l’attitude de son fils, une mère âgée de 48 ans a été interpellée mardi 3 novembre au soir pour apologie du terrorisme après avoir dit comprendre les meurtres d’enseignants, rapporte Actu17.

C’est la directrice de l’établissement qui a décidé de l’informer que son fils avait écrit dans l’après-midi, sur un papier, le nom de son professeur de géographie en s’interrogeant «Combien pour T.» à l’instar du terroriste de Conflans ayant identifié Samuel Paty pour près de 350 euros offerts à plusieurs élèves.

Selon le site se référant à une source proche de l’enquête, la mère, en colère, a hurlé contre la directrice avant de repartir en lâchant: «je comprends pourquoi on les tue», en parlant des enseignants.

Une enquête est en cours

Prévenue, la police a interpellé la quadragénaire à son domicile un peu plus d’une heure plus tard avant de la placer en garde à vue pour apologie du terrorisme. Une enquête a été ouverte suite à une plainte portée par la direction du collège. Les enquêteurs de la sûreté urbaine ont été chargés des investigations.

Depuis l'assassinat de Samuel Paty, le 16 octobre, 187 enquêtes ont été ouvertes en France pour «menaces», «provocation à la commission d'infractions violentes» ou «apologie du terrorisme», selon les informations recueillies par franceinfo de sources proches.

Fil d’actu
0
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала