La colère due au reconfinement est en hausse, selon Europe 1

© SputnikMarseille: manifestation contre les nouvelles mesures sanitaires
Marseille: manifestation contre les nouvelles mesures sanitaires - Sputnik France
Après une semaine de reconfinement, Europe 1 a fait le point sur son déroulement en se basant sur des remontées des services du renseignement territorial: bien que les mesures soient globalement respectées, la colère monte.

La France est reconfinée depuis une semaine mais les bilans quotidiens de l'épidémie demeurent à des niveaux préoccupants. C’est ce qui a incité les autorités à évaluer dans quelle mesure les consignes étaient respectées en recourant aux informations des services du renseignement territorial. Les faits parlent d'eux-mêmes.

Le nouveau confinement, rapporte Europe 1, est globalement respecté par une majorité des Français. Néanmoins, les services du renseignement ont tous fait état d’une remontée des mécontentements, suivie de vives critiques et de contestations.

Des commerçants en colère

Contraints de baisser le rideau, les petits commerçants sont nombreux à crier leur colère. De peur de ne pas survivre à cette nouvelle crise, fleuristes, libraires, marchands de jouets… ont décidé de se faire entendre. Comme les commerçants de Bayonne, lesquels ont manifesté mercredi 4 novembre.

Ils sont surtout préoccupés par le fait qu’ils doivent fermer au moment de l’année le plus important pour eux, là où certains font 40% de leur chiffre d’affaires annuel.

Jérôme Salomon - Sputnik France
Dans une note confidentielle, Jérôme Salomon aurait mis en doute l’efficacité du reconfinement

Lycées en ébullition

Des lycées sont aussi en ébullition. Si certains élèves refusent les mesures et appellent sur les réseaux sociaux à défiler sans masques, d’autres, au contraire, protestent contre l'insuffisance des mesures sanitaires dans leurs établissements, relate Europe 1.

Par ailleurs le reconfinement passe mal auprès des auto-écoles, des forains, et même des surfeurs qui réclament le droit de retourner sur les vagues de l’Atlantique.

Nouveau record de contaminations

Le 5 novembre, l'épidémie a battu un nouveau record en France avec 58.046 cas positifs recensés en 24 heures. Selon les données hospitalières diffusées par Santé publique France, 28.403 personnes étaient hospitalisées jeudi. Parmi elles, 4.221 se trouvaient en réanimation.

Fil d’actu
0
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала