Un immunologiste explique pourquoi les hommes sont plus touchés par les formes graves du Covid-19

© Sputnik . Anton Vergoun / Aller dans la banque de photosUn hôpital russe pour les personnes atteintes du Covid-19 (archive photo)
Un hôpital russe pour les personnes atteintes du Covid-19 (archive photo) - Sputnik France
Les hommes développent plus souvent les formes graves du Covid-19 que les femmes en raison de l’influence des hormones mâles sur le système immunitaire, avance l’immunologiste-allergologue russe Vladimir Bolibok.

Les cas graves de Covid-19 sont plus nombreux chez les hommes que chez les femmes en raison des particularités de fonctionnement du système immunitaire dues aux différences hormonales, assure Vladimir Bolibok, immunologiste et allergologue russe cité par les médias.

«Les œstrogènes, hormones féminines, facilitent la pénétration des protéines protectrices, des anticorps, dans les cellules. Par conséquent, même si le corps produit un nombre minimal d’anticorps, ils pénètrent plus facilement et rapidement dans les cellules chez les femmes et y détruisent les virus», indique le médecin, soulignant que la testostérone, hormone sexuelle mâle, n’a pas cette propriété.

Athérosclérose, un autre facteur à risque

Les manifestations de l'athérosclérose sont plus prononcées chez les hommes, également en raison de leurs hormones, selon lui.

«Or l'état de la paroi interne des vaisseaux sanguins est très important dans la pathogenèse du Covid-19. Les thromboses se développent plus souvent chez les hommes infectés par le Covid-19, et elles sont plus étendues que chez les femmes», ajoute l'immunologiste.

D’autre part, les femmes, qui sont mieux armées pour lutter contre les infections, sont plus exposées aux maladies auto-immunes, conclut M.Bolibok.

Fil d’actu
0
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала