Macron déclare à Pachinian «sa disponibilité pour bâtir une solution politique équitable» dans le Haut-Karabakh

© AP Photo / Lewis JolyEmmanuel Macron
Emmanuel Macron - Sputnik France
Emmanuel Macron a exprimé jeudi 12 novembre son «amitié» envers l'Arménie et sa disponibilité pour la recherche d'une solution politique «acceptable pour toutes les parties» au Haut-Karabakh à l'occasion d'un entretien téléphonique avec le Premier ministre arménien, Nikol Pachinian.

Le Président français s’est entretenu le 12 novembre au soir avec le Premier ministre arménien, Nikol Pachinian, a annoncé la présidence de la République dans un communiqué.

«Le Président a dit sa satisfaction de l’arrêt des combats, a rappelé son amitié pour l’Arménie et son peuple ainsi que sa disponibilité pour bâtir une solution politique équitable, durable et acceptable pour toutes les parties au Haut-Karabakh», a déclaré l'Elysée dans le communiqué.

À la demande de plusieurs représentants de la diaspora arménienne, Emmanuel Macron a participé jeudi à l'Élysée à une réunion de travail avec des acteurs de la société civile engagés en faveur de l’aide à l’Arménie, a fait savoir l'Élysée.

Le chef de l'État a ensuite informé Nikol Pachinian de cette réunion destinée à «mobiliser l’effort humanitaire de la France».

Le cessez-le-feu

Un accord de cessez-le-feu permettant à l'Azerbaïdjan de conserver ses gains territoriaux dans la république autoproclamée du Haut-Karabakh, majoritairement peuplée d'Arméniens de souche, a été conclu le 9 novembre sous l'égide de la Russie, après six semaines de combats.

Cet accord a suscité la colère d'une partie de la population en Arménie, qui y a vu une défaite acceptée par Nikol Pachinian.

Fil d’actu
0
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала