Des cancérologues listent des symptômes qui ne peuvent être ignorés

Parmi les symptômes inquiétants qui pourraient indiquer le développent du cancer, des médecins alertent qu’il ne faut surtout pas ignorer les douleurs soudaines au bas-ventre et dans la zone lombaire, ainsi que la perte de poids, relate le quotidien russe Komsomolskaïa Pravda.

Bien que ces dernières années le cancer soit de plus en plus diagnostiquée chez les jeunes, les médecins observent une tendance favorable, relate le quotidien russe Komsomolskaïa Pravda à la suite d’interviews avec des cancérologues.

Inscription cancer dans un journal - Sputnik France
Un oncologue explique comment distinguer les faux symptômes d’un cancer des vrais 

En particulier, environ 70% des cas de cancer du sein, le cancer le plus répandu chez les femmes, sont identifiés au premier et au deuxième stades.

De ce fait, généralement, la maladie est soignée avec succès, a indiqué le directeur du service de cancérologie et de chirurgie du sein et de la peau de l'Institut de recherche en cancérologie de Moscou, Aziz Zikiriakhodjaev.

De même, les formations malignes des organes génitaux, notamment concernant le cancer du col de l'utérus, sont aujourd’hui plus souvent détectées chez les patients âgés de 40 à 50 ans, alors qu’il y a 20 ans la maladie était en moyenne détectée chez les personnes de 78 ans.

Symptômes déclencheurs d’alerte

Une forte proportion de cas de cancer est détectée grâce à la vigilance des patients, relate le quotidien. Il est dangereux d'ignorer les douleurs soudaines au bas-ventre et dans la zone lombaire, ainsi que la perte de poids.

En cas de cancer du col de l'utérus, les patientes se plaignent souvent de saignements hors du cycle menstruel, du cancer du sein – des grosseurs indéfinies sur les seins, des rougeurs, de changements de forme ou de taille, ainsi que de douleurs et d’inconfort dans cette zone.

Toutefois, ces signes peuvent être des symptômes non seulement du cancer, mais aussi d'autres maladies. Cependant, pour exclure la formation d’une tumeur maligne ou détecter la maladie le plus tôt possible, ce qui augmente les chances de succès du traitement, il est nécessaire de consulter un médecin.

Fil d’actu
0
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала