Des marées rouges observées à Vladivostok, une première en automne – vidéo

© Sputnik . Alexander Vilf / Aller dans la banque de photosVladivostok
Vladivostok - Sputnik France
L’eau est devenue orangée près du littoral de Vladivostok. Ce phénomène appelé «marée rouge» se manifeste en automne pour la première fois depuis 30 ans.

Les marées rouges se nomment ainsi pour la couleur de l'efflorescence algale ayant pour origine une prolifération relativement rapide de la concentration de micro-organismes souvent assimilés aux microalgues et regroupés dans le phytoplancton. Cette année, les marées rouges se sont manifestées à Vladivostok (Extrême-Orient russe) en automne et ce pour la première fois depuis 30 ans, indique à Sputnik Tatiana Orlova, directrice adjointe du Centre national de biologie marine de l’Académie russe des sciences en Extrême-Orient.

Selon elle, les photos qui lui sont parvenues, prises dans deux baies, montrent l’effloraison qui correspond à celle de Noctiluca, une espèce d'algues unicellulaires. Mais leur effloraison a normalement lieu au printemps et en été. Les marées rouges se produisent quand le vent pousse ces algues vers la côte. Cela n’était encore jamais arrivé depuis le début de l’observation scientifique des eaux de cette zone, soit depuis 30 ans, précise-t-elle.

Les changements climatiques en cause

La plage de Khalaktyrski au Kamtchatka, le 6 octobre - Sputnik France
Pollution des eaux côtières au Kamtchatka: des scientifiques livrent leurs hypothèses
La scientifique explique ce phénomène par le changement climatique. La hausse des températures entraîne la fluctuation de plusieurs processus biologiques et non biologiques liés à l’état et au mouvement des eaux.

La couleur inattendue de l’eau a d’autant plus attiré l’attention qu’un phénomène similaire a eu lieu fin septembre sur plusieurs plages du Kamtchatka, également dans l'Extrême-Orient russe. Des surfeurs ont notamment témoigné d'un changement de couleur de l'eau, se plaignant d’avoir les yeux gonflés ainsi que la peau irritée après la pratique de leur sport. L’incident a provoqué la mort massive d’animaux marins dans la zone. La version officielle privilégie la raison naturelle de ce drame, l’expliquant par l’effloraison d’algues toxiques.

Mais pour l’instant, la situation à Vladivostok n’est pas aussi dramatique, rassure l’experte.

Fil d’actu
0
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала