Votre inscription a été enregistrée avec succès!
Merci de cliquer sur le lien envoyé par courriel sur

Un sexagénaire dit avoir été agressé au couteau par un assaillant ayant crié «Allahu akbar»

CC BY-SA 3.0 / B.Navez / Vue de la ville du Port
	Vue de la ville du Port - Sputnik France
S'abonner
Un homme a été attaqué au couteau dans le centre-ville du Port, sur l’île de La Réunion, à la mi-journée du mercredi 18 novembre. L'assaillant aurait crié «Allahu akbar» lors de l'agression avant de prendre la fuite, relatent les médias locaux. La police reste prudente quant au caractère potentiellement terroriste de l'attaque.

Les faits, dont le contexte précis n'est pas encore connu, se sont déroulés peu avant 13h dans le centre-ville du Port, à La Réunion.

Un homme de 60 ans s'est présenté dans un commissariat de police avec le bras ensanglanté et a indiqué aux policiers qu'il avait été attaqué quelques minutes plus tôt par «un homme de grande taille» d'une trentaine d'années, relate Imaz Press Réunion.

Selon la victime, dont les blessures sont heureusement légères, l'assaillant l'a frappée au couteau et a crié «Allahu akbar» au moment de lui asséner un coup.

Attaque au couteau à Nice, le 29 octobre 2020 - Sputnik France
Attaque de Nice: l'assaillant a crié Allahu akbar, le parquet antiterroriste saisi
Réunion la 1ère signale que la victime a pu se débattre et faire tomber le couteau de son assaillant qui a alors pris la fuite.

La quasi-totalité des effectifs policiers engagée

Un important dispositif de police a été dépêché sur place afin de retrouver le suspect toujours en fuite: environ 40 policiers du Port, et des renforts venus de Saint-Denis. La brigade anti-criminalité (BAC) est également sur les lieux. Au commissariat du Port, la quasi-totalité des agents ont été engagés sur le terrain.
Les forces de l'ordre restent pour l'instant très prudentes s'agissant du caractère potentiellement terroriste de cette attaque.

Il semble que l'attaque n'ait eu aucun témoin, aucun cri n'a été entendu non plus. Contacté par Imaz Press, le procureur de Saint-Denis Éric Tuffery indique simplement que «l'enquête est en cours». Le commissaire du Port pour sa part a indiqué qu'il ne ferait pas de déclaration pour l'instant.

Fil d’actu
0
Les plus récents d'abordLes plus anciens d'abord
loader
EN DIRECT
Заголовок открываемого материала
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала