Votre inscription a été enregistrée avec succès!
Merci de cliquer sur le lien envoyé par courriel sur

Le confinement pourrait être évité à cette condition, selon l’OMS

S'abonner
Les confinements pourraient être évités si 95% des Européens se montraient prêts à porter des masques, a déclaré le directeur régional de l’Organisation mondiale de la santé (OMS) pour l’Europe, Hans Kluge.

Plus de 29.000 décès dus au Covid-19 ont été enregistrés en Europe au cours de la seule semaine écoulée, a déclaré le directeur de la branche européenne de l'Organisation mondiale de la santé (OMS), Hans Kluge. Dans ce contexte, il souligne que de nouveaux confinements ne seraient pas nécessaires si 95% de la population acceptaient de porter des masques.

«Si l'utilisation du masque atteignait 95%, les confinements ne seraient pas nécessaires, mais à des taux d'utilisation du masque de 60% ou moins, il est difficile d'éviter les confinements», constate-t-il.

Il confirme que le confinement est «une mesure de dernier recours» et que l'utilisation du masque n'est «en aucun cas une panacée», car il doit aller de pair avec d'autres mesures.

Hans Kluge dit être conscient «des dommages collatéraux importants associés au confinement», mais met en garde contre l'impact négatif d'un «assouplissement trop rapide» des mesures décrétées.

Il évoque également la mise au point de vaccins qui sont une source d’espoir dans la lutte contre la pandémie.

«Même si les vaccins n'arrêteront pas complètement le Covid-19 et ne répondront pas à toutes nos questions, ils représentent un grand espoir dans la guerre contre ce virus.»

Hans Kluge rappelle que plusieurs vaccins devraient être mis sur le marché prochainement, mais «ils ne sont pas une solution miracle, car nous savons que l’offre sera limitée, surtout au début».

La pandémie

L’OMS constate qu’il y a actuellement plus de 15,7 millions de cas de Covid-19 et quelque 355.000 décès ont été signalés à l'OMS. L'Europe représente 28% des cas mondiaux et 26% des décès. Dans cette situation, l’organisation relève que les systèmes de santé sont débordés. Par exemple, en France, les services de soins intensifs sont à plus de 95% de leur capacité depuis 10 jours, et en Suisse, ils sont pleins.

Au cours des deux dernières semaines, les décès dus au Covid-19 ont augmenté de 18%. La semaine dernière, L'Europe a enregistré plus de 29.000 décès supplémentaires, soit une personne toutes les 17 secondes, selon l’OMS.

Fil d’actu
0
Les plus récents d'abordLes plus anciens d'abord
loader
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала