Votre inscription a été enregistrée avec succès!
Merci de cliquer sur le lien envoyé par courriel sur

Le Soudan du Sud veut acheter le vaccin anti-Covid russe

© Sputnik / Aller dans la banque de photosVaccin Spoutnik V (archive photo)
Vaccin Spoutnik V (archive photo) - Sputnik France
S'abonner
Face à un défi sans précédent engendré par l’épidémie de coronavirus, le Soudan du Sud cherche à reprendre le contrôle de la situation en déposant une demande officielle pour acheter le vaccin russe Spoutnik V, selon l'ambassadeur sud-soudanais en Russie.

Le Soudan du Sud a déposé une demande officielle pour acheter le vaccin anti-Covid russe Spoutnik V, a déclaré l'ambassadeur du Soudan du Sud à Moscou, Chol Tong Mayay Jang.

«Le vice-ministre des Affaires étrangères est venu ici [à Moscou fin août, ndlr] pour une visite personnelle et s'est entretenu avec M.Bogdanov [le vice-ministre russe des Affaires étrangères Mikhaïl Bogdanov, ndlr]. Nous avons donc présenté notre demande officielle pour bénéficier de ce vaccin», a déclaré M.Jang.

Selon lui, les autorités sud-soudanaises ont également demandé officiellement au gouvernement russe de fournir des tests de dépistage du coronavirus et des combinaisons de protection, mais n'ont pas encore reçu de réponse.

Le Soudan du Sud face à la pandémie

Selon l'ambassadeur, le Soudan du Sud a réussi à prendre le contrôle de l'épidémie de Covid-19 dans les zones urbaines grâce à l'aide des agences internationales, tandis que les zones rurales manquent de services de santé et donc de «contrôle adéquat».

Depuis le début de la pandémie, le Soudan du Sud a signalé un peu plus de 3.000 cas de coronavirus.

«Ce ne sont que les cas documentés. Mais il n'y a jamais eu de tests de dépistage généralisés. Maintenant, cela [le virus, ndlr] se propage surtout lorsque les gens voyagent, et principalement dans les zones urbaines», a déploré M.Jang.

Spoutnik V, le premier vaccin anti-Covid au monde

Le ministère russe de la Santé a homologué en août le premier vaccin au monde contre le Covid-19, développé par le Centre de microbiologie Gamaleïa avec le concours du Fonds russe d’investissements directs (RFPI). Baptisé Spoutnik V, le vaccin utilise des vecteurs d'adénovirus humains, une plateforme bien connue dont les avantages sont la sécurité, l'efficacité et l'absence d'effets indésirables à long terme.

Fil d’actu
0
Les plus récents d'abordLes plus anciens d'abord
loader
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала