Votre inscription a été enregistrée avec succès!
Merci de cliquer sur le lien envoyé par courriel sur

Producteur tabassé: Darmanin veut une «révocation» des policiers qui ont «sali l'uniforme de la République»

S'abonner
Le ministre de l'Intérieur compte exiger «la révocation» des agents de police qui ont pris à partie un producteur, dénonçant les «images choquantes» des violences.

S'exprimant sur France 2 au sujet du producteur tabassé, Gérald Darmanin a affirmé qu'il demanderait «la révocation» des policiers qui ont attaqué l’homme dans son studio à Paris.

«Ces images sont inqualifiables, extrêmement choquantes», a déclaré le ministre de l’Intérieur. «Ils ont sali l'uniforme de la République.»

«Dès que les faits seront établis par la justice, je demanderai la révocation de ces policiers», a poursuivi M.Darmanin.

Quatre agents de police ont été suspendus jusqu'ici, selon des sources proches du dossier citées par l'AFP. Une enquête a été ouverte par le parquet de Paris.

La règle, c'est que «lorsqu'il y a des gens qui déconnent, ils doivent quitter l'uniforme. Ils doivent être sanctionnés. Ils doivent quitter ce travail. Ils doivent être punis par la justice», indique le ministre, assurant toutefois de son soutien «sans faille» aux forces de l'ordre.

«Vidéo insoutenable»

Après la diffusion d'une séquence montrant une individu frappé par trois policiers, les réactions ont été bien vives. L'homme, lui, s'est retrouvé dans un premier temps en garde à vue.

Mais l’enquête pour «violences sur personne dépositaire de l'autorité publique» a été classée, tandis qu'une autre a été ouverte, cette fois pour «violences par personnes dépositaires de l'autorité publique» et «faux en écriture publique», confiée à l'Inspection générale de la police nationale (IGPN).

L'indignation s’exprime depuis lors, alimentée notamment par les propos des footballeurs Samuel Umtiti, Antoine Griezmann et Kylian Mbappé.

​Mbappé a dénoncé les «violences inadmissibles» dans cette «vidéo insoutenable» avant de conclure par un appel: «Stop au racisme».

 

Fil d’actu
0
Les plus récents d'abordLes plus anciens d'abord
loader
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала