La Russie partage ses technologies de production du vaccin Spoutnik V avec l’Inde et la Corée du Sud

© Sputnik . Le service de presse d'AFK Sistema / Aller dans la banque de photosfabrication du vaccin russe Spoutnik V
fabrication du vaccin russe Spoutnik V - Sputnik France
L’Inde et la Corée du Sud recevront les technologies pour produire le vaccin russe anti-Covid conçu par le Centre Gamaleïa, a indiqué à Sputnik le ministre russe de la Santé. Selon lui, outre des négociations en cours avec la Chine et la Biélorussie, des experts français sont arrivés pour se familiariser avec cette production.

La Russie transférera les technologies de production du vaccin Spoutnik V en Inde et en Corée du Sud, a déclaré le 27 novembre à Sputnik le ministre russe de la Santé Mikhaïl Mourachko.

«Des accords ont déjà été conclus avec l'Inde, la Corée, des négociations sont en cours avec la Chine et la Biélorussie. La délégation biélorusse se trouve à Moscou aujourd'hui. Un groupe d’experts français est également arrivé aujourd'hui pour prendre connaissance de ces technologies», a-t-il déclaré.

Il note que des essais cliniques sur le vaccin russe Spoutnik V ont déjà été menés en Biélorussie et que la procédure d'enregistrement est en cours. Les experts français sont, eux, venus «simplement pour évaluer, pour voir, c'en est encore au niveau des experts».

Les livraisons du vaccin déjà lancées en Afrique

Auparavant, le vice-ministre des Affaires étrangères du pays Mikhaïl Bogdanov avait déclaré à Sputnik que la Russie avait déjà commencé à livrer son vaccin Spoutnik V vers le continent africain. Néanmoins, l’officiel n’a pas précisé quels pays sont concernés.

D’après le diplomate russe, l’intérêt y est «énorme» et il y a actuellement «beaucoup de demandes».

Le Spoutnik V

Le vaccin Spoutnik V développé par le Centre Gamaleïa a été enregistré en Russie le 11 août. Les essais sont actuellement à la phase 3 auprès de 40.000 volontaires, dont la moitié a déjà été vaccinée. Plus de 50 pays au total, parmi lesquels l’Inde, le Brésil, la Chine et la Corée du Sud, ont présenté des demandes d'achat de ce vaccin, à hauteur de plus de 1,2 milliard de doses.

Fil d’actu
0
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала