Votre inscription a été enregistrée avec succès!
Merci de cliquer sur le lien envoyé par courriel sur

Le danger de l’utilisation de cet accessoire omniprésent mis en évidence

S'abonner
Tout le monde le sait: l’audition s’abîme quand les oreilles sont exposées à un volume sonore trop important, le seuil dangereux se situant à environ 80 décibels, explique un médecin russe, rappelant le danger des écouteurs qui sont parfois réglés à un volume égalant 120 décibels.

Le médecin et présentateur de télévision russe Alexandre Miasnikov a déclaré à la chaîne Rossiya 1 que les écouteurs causaient des dommages importants à la santé de ceux qui les utilisent.

«Il n’existe pas d'écouteurs ne représentant pas de danger», a-t-il souligné.

Dans le même temps, il a constaté que les écouteurs supra-auriculaires étaient moins dangereux pour la santé.

«Sans aucun danger, c’est 80 décibels, mais les écouteurs peuvent être réglés à 100, voire 120 décibels», a précisé Alexandre Miasnikov.

Après l’utilisation d’écouteurs pendant trois ou quatre ans, l’ouïe s’abîme. Vers 50 ans, des problèmes sérieux sont observés chez 25% de la population des pays développés, a-t-il noté.

Il a expliqué que c’est la capacité à entendre sa propre voix et celle des personnes qui s’adressent à nous qui peut servir de critère du volume. Si ce n’est pas le cas, c’est un signal que le volume doit être réduit.

Quels écouteurs choisir?

L’Observatoire de la santé avait également indiqué que le seuil de danger se situait autour de 85 décibels.

«Imaginez le bruit d’un marteau-piqueur: il se mesure à environ 100 décibels, soit… le même taux que lorsque vous écoutez votre baladeur MP3 au volume maximum. Autre exemple, le son d’une sirène d’ambulance est à 105 décibels, soit la même puissance que la musique d’un concert ou d’une discothèque.»

Un chirurgien cervico-facial russe avait précédemment indiqué que les appareils intra-auriculaires étaient particulièrement dangereux pour l’audition, étant donné que les écouteurs avec un petit haut-parleur reproduisent principalement les sons à haute fréquence et que, pour entendre tout le spectre sonore, ils sont enclenchés à fond. Cela étant, il a recommandé des écouteurs supra-auriculaires.

Pour ce qui est des écouteurs sans fil, leur nuisance pour la santé réside dans l'émission d'ondes électromagnétiques près du cerveau, surtout lorsqu’il s'agit de contrefaçons, avait fait savoir un spécialiste de l'université économique Plekhanov.

D’ailleurs, le géant Philips a mis au point un test pour vérifier l’audition en ligne.

Fil d’actu
0
Les plus récents d'abordLes plus anciens d'abord
loader
EN DIRECT
Заголовок открываемого материала
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала