Votre inscription a été enregistrée avec succès!
Merci de cliquer sur le lien envoyé par courriel sur

Nouvelle vague de Covid-19 à Hong Kong, serait-elle liée aux clubs de danse?

S'abonner
Alors qu’une quatrième vague de Covid-19 s’abat sur Hong Kong, les autorités de cette région administrative spéciale constatent qu’une dizaine de cas de contamination étaient en relation avec des cours de danse.

Les autorités de Hong Kong ont conclu que plusieurs nouveaux cas de contamination par le coronavirus étaient liés aux élèves de cours de danse, explique le portail d'information gouvernemental local.

Le Centre de protection de la santé a annoncé qu'il enquêtait actuellement sur 26 nouveaux cas, dont cinq importés, neuf à source d'infection inconnue et 12 en lien avec des cas locaux. En ce qui concerne ces derniers, neuf cas émanent d’une école de danse.

«Au moins trois clubs de danse sont impliqués», a déclaré lors d’une conférence de presse le chef du département des maladies transmissibles du Centre, Chuang Shuk-kwan, citée par le portail.

Or, il s’avère que certains des instructeurs de danse ont enseigné dans deux autres endroits.

«Il est possible que plus de structures soient impliquées parce que, en règle générale, les professeurs de danse n'enseignent pas dans une seule structure.»

Le chef de l'exécutif de Hong Kong, Carrie Lam, a vivement critiqué ceux qui se sont rendus dans ces clubs parce qu’ils ne portaient pas de masques pendant les cours, selon le Financial Times. Le journal fait remarquer que ces établissements sont surtout fréquentés par des femmes d'affaires à revenu élevé et des femmes au foyer aisées. Ainsi, une ancienne responsable de HSBC en Asie a payé en 2004 à une école de danse locale 120 millions de dollars de Hong Kong (presque 13 millions d’euros) pour un abonnement de huit ans.

La quatrième vague

Le journal rappelle dans ce contexte qu’en raison du nombre important de nouveaux cas de Covid-19, Hong Kong avait reporté le lancement de la «bulle de voyage» avec Singapour, qui devait permettre aux résidents des deux villes de passer de l’une à l’autre sans avoir à effectuer de quarantaine.

Hong Kong avait informé le 20 novembre de l’arrivée d’une quatrième vague de Covid-19 qui pourrait devenir incontrôlable.

Fil d’actu
0
Les plus récents d'abordLes plus anciens d'abord
loader
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала